Journée de la liberté et de la démocratie : une cérémonie de prise d’arme a marqué l’évènement

0
243

Le Tchad a célébré le samedi 1er décembre 2018 la 28ème édition de la Journée de la Liberté et de la Démocratie. A cette occasion, une cérémonie de prise d’arme a eu lieu à la place de la nation en présence du  président de la République, Idriss Déby Itno.

C’est à 9 heures 55 minutes que le chef de l’Etat, Idriss Déby Itno, est arrivé à la place de nation. Il a été accueilli par le chef d’état-major général des Armées, le général de corps d’Armée, Brahim Seïd Mahamat. Debout sur le véhicule léger de  reconnaissance et d’assaut (VLRA), apprêté pour la circonstance, le président de la République Idriss Déby Itno a passé en revue les différents détachements militaires et para militaires. Ainsi, l’hymne national a été entonné par la fanfare de l’état-major général  des armées (EMGA) avant de regagner la tribune officielle où l’attendent tous les corps constitués. Quelques minutes après, le chef de l’Etat est allé déposer des gerbes de fleurs au monument aux morts. Le président de l’Assemblée nationale, Dr Haroun Kabadi, des officiers supérieurs de l’Armée nationale tchadienne, les présidents des grandes institutions de la République, les diplomates accrédités au Tchad, des attachés de défense des pays amis ont fait le déplacement à la place de la nation aux côtés du chef de l’Etat.

Les éléments de la Garde nationale et nomade du Tchad GNNT pendant le défilé militaire/ Ph Haltebaye

Le commandant des troupes, le capitaine Dogo Beri, a demandé au président de la République l’autorisation du défilé. C’est ce qu’il a obtenu. De la musique en passant par le drapeau et sa garde, aux détachements des élèves officiers du groupement des Ecoles militaires inter armées (GEMIA), de celui de la Gendarmerie nationale, de l’armée de terre. Aussi, il s’en est suivi des détachements de la bataillon de commandement et des services (BCS), de ceux de la direction générale des Services de sécurité des institutions de l’Etat (DGSSIE), de la Garde nationale et nomade du Tchad (GNNT), de la Police nationale, des Eaux et forêts, de la Police municipale, de la Douane et du détachement des Anciens combattants français tous ont défilé aux pas commando. Le défilé des éléments de la garde nomade dans leur tenue ‘’Aramkolé’’ de couleur blanche a arraché l’applaudissement du public. Une autre particularité, est celle des anciens combattants français. Pour eux, c’est un défilé mannequin qui  a arraché les ovations de la foule et même des autorités sur la tribune officielle.

A la fin de la cérémonie, la présidente du Conseil national des femmes du Tchad (CONAF), Mariam Mahamat Nour accompagnée de l’une de ses membres, Amina Kodjiyana, a remis une attestation de reconnaissance au chef de l’Etat. Une marque de reconnaissance due à son engagement lors du forum national inclusif tenu en mars dernier et l’adoption de la 4ème République.

Djimet Biani

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here