Finances publiques : les chantiers de la Trésorerie et des Douanes avancent bien

0
44
Le siège de la douane en construction/Ph Kouago/ATPE

Le ministre des Finances et du Budget, Ali Mahamat Abakar a fait une descente sur le terrain le mercredi 23 janvier 2019. L’objectif de ce déplacement est de suivre et d’évaluer l’état d’avancement des travaux des deux chantiers de construction à savoir la direction générale de la Trésorerie et de la comptabilité ainsi que la direction des Douanes et des Droits indirects. Il est accompagné par son collègue en charge des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement, Mouctar Abdéramane Mahamat ainsi que des cadres des deux ministères.

Ce sont deux chantiers qui ont effectivement démarré et dont les travaux ont cessé pendant un moment à cause de la crise économique qui frappe de plein fouet le pays. Ayant repris, celui de la Trésorerie paierie générale (TPG) est à 75% de réalisation depuis la date de son démarrage le 4 avril 2018. C’est un joyau architectural de dix niveaux situé au centre-ville en face de l’immeuble abritant la BEAC (Banque des Etats de l’Afrique centrale), qui répond aux normes internationales de construction en vigueur. Il dispose d’un sous-sol pour les archives mortes et vivantes, d’un réfectoire, des toilettes construites selon les modèles anglais et turc, d’une petite mosquée et de bien d’autres compartiments. Deux groupes électrogènes de production d’une capacité de 630Kva fonctionnant 24h/24 y sont installés pour faire face à d’éventuels problèmes de délestage. Le coût total de construction s’élève à 23 milliards FCFA. C’est l’Alliance Groupe Almanna qui en est le responsable. D’après son président directeur général, Abakar Taher Moussa, la date prévue pour sa réception sera effective. Il s’agit de 1er août 2019. A cette occasion, il a dit que ce projet s’exécute à moindre coût contrairement aux entreprises étrangères qui gonflent leur budget.

le ministre des infrastructures et son collègue des finances au chantier de la TPG/Ph Kouago/ATPE

La direction des Douanes et des Droits indirects est également en plein chantier. A l’arrivée de la délégation, c’est le responsable de cette institution, Ousmane Adam Dicki, qui a reçu ses hôtes, les manœuvres y travaillent 24h/24 pour respecter le délai de finition fixé en mai 2019. C’est un chantier de 6 mois qui a démarré le 26 novembre 2018 par l’entreprise Getran Société anonyme. Sur place, les installations des fils électriques et câbles de connexion inter-bâtiments se font d’arrache-pied. Celles des data center et câblage sont réalisées par les techniciens. L’immeuble comporte 5 niveaux avec également un sous-sol et une esplanade en bordure du fleuve Chari. La façade de la direction des Douanes et des Droits fait face du viaduc de Chagoua, dans le 6ème arrondissement avec vue sur le Chari.

Satisfecit des autorités ministérielles

Pour le ministre des Finances et du Budget, Ali Mahamat Abakar, c’est un élan de travail allant du matin au soir. Dans les deux cas, les travaux dont il est le maître d’ouvrage, avancent bien et requiert une satisfaction malgré le temps qu’il prend.  Lors des visites, le chargé du département des Finances et du Budget a échangé avec les techniciens sur certains aspects. Selon son collègue des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement, Mouctar Abdéramane Mahamat, ce sont deux bâtiments ultra modernes qui sont en cours d’exécution. Suivant le niveau des travaux, c’est un sentiment de joie qu’il a exprimé. Et d’ajouter qu’ils sont préoccupés par le travail des collaborateurs du ministère en charge des moyens financiers. Selon lui, ce déplacement entre dans le cadre du programme de suivi et évaluation des projets élaborés par le gouvernement.

Napoléon Ngaoundi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here