Journées économiques et citoyennes : la prospérité nationale en ligne de mire

Le ministre d’Etat, ministre conseiller à la présidence de la République, à l’ouverture des Journées économiques et citoyennes /Ph.Goldégué/ ATPE
Le ministre d’Etat, ministre conseiller à la présidence de la République, Dr Nouradine Delwa Kassiré Coumakoye a présidé le vendredi 1er mars 2019, une cérémonie de lancement officiel des  Journées économiques et citoyennes (Jec), sous le thème  « Agir ensemble pour un Tchad en paix, émergent et prospère » au palais du 15-janvier. Cette cérémonie a vu la présence des chefs de missions diplomatiques et représentants des organisations internationales au Tchad, des membres du gouvernement, des députés, des présidents des grandes institutions de la République, des leaders politiques, dignitaires religieux et opérateurs économiques.

Ces journées dites économiques et citoyennes sont une initiative de la Coordination de la plateforme économique et citoyenne « Agir ensemble ». L’objectif recherché est de mobiliser tous les Tchadiens de bonne volonté pour mener à bien tout processus pouvant mettre en œuvre les nombreuses réformes et projets économiques et sociaux dont le pays a besoin ainsi que promouvoir une véritable culture de la paix. Cette organisation est l’œuvre des hommes d’affaires, des femmes, des responsables de la société civile, des artisans, des artistes, des agriculteurs, des professions libérales, des commerçants et des citoyens guidés par aucune autre ambition que celle du bon sens et de la paix.  Selon le coordonnateur des Jec, Souradj Koullamallah, le pays est à la croisée des chemins. Soit il se laisse entrainer vers des lendemains incertains ponctués de guerres, d’invasions, de divisions, de détournements et d’incertitude en laissant aux générations futures un pays en crise avec des nombreuses perturbations, soit il prend une direction devant lui permettre de développer la nation et instaurer une paix durable pour le bien être de tous.  

Une vision de paix pour le Tchad

Le représentant des partenaires et de la société civile, Djimramadji Djimtebaye, a soutenu que « nous devons agir ensemble sans aucune distinction pour mettre fin aux maux qui minent la marche   du pays et son développement socioéconomique ». Cette marche, a-t-il ajouté, n’est possible que si les Tchadiens de tout bord fondent leur unité pour un réel désir de vivre ensemble dans un environnement paisible et sécurisé. Pour lui, s’associer à une telle réflexion est d’apporter sa modeste contribution pour un Tchad uni dans la paix.  Abdelkerim Ahmadaye Bakhit, président de la commission paix et citoyenneté, par ailleurs président du Conseil économique, social et culturel a souligné que ces journées économiques et citoyennes initiées par différentes personnalités ressources doivent être un cadre de réflexion et une vision nouvelle pour le développement économique du pays. « Mon institution réitère son engagement, encourage et soutient les acteurs de cette initiative », a-t-ilconclu.

Pour le président du Haut comité des partenaires, Ahmat Mahamat Bachir par ailleurs ministre des Mines, du Développement industriel, commercial et de la Promotion du secteur privé, la tenue de ces journées intervient dans un contexte difficile, car notre pays fait face à une rude conjoncture financière due à la volatilité des cours du pétrole et à l’insécurité consécutive aux agissements des terroristes. Selon lui, le Tchad a tant besoin d’un secteur privé fort et des entrepreneurs qui lui assureront sa transformation et sa prospérité.  

Des initiatives louables

Le ministre d’Etat, ministre conseiller à la présidence de la République, représentant le chef de l’Etat, Dr Nouradine Delwa Kassiré Coumakoye a rappelé qu’il y a jour pour jour cinq mois que dans l’enceinte du Palais du 15-janvier, des acteurs du secteur privé ont défini une feuille de route pertinente dans la perspective de la relance de l’économie. Aujourd’hui, a ajouté le ministre d’Etat, des entreprises du secteur privé et les acteurs de la société civile se mettent à l’œuvre dans un fort étang de synergie et de complémentarité en organisant des journées économiques et citoyennes. Pour le ministre d’Etat, « les initiatives tous azimuts, qui participent à notre dynamique globale et participante des fils et des filles du pays visant à donner une nouvelle impulsion socioéconomique sont à louer ». Aussi, a t-il saisi l’occasion pour féliciter vivement les initiateurs de ces journées, qui par leurs esprits animent à merveille des problématiques économiques et les valeurs citoyennes.   « Face à la conjoncture, le gouvernement a pris la responsabilité d’explorer les voies et moyens nécessaires en vue de revigorer l’économie et de relancer la croissance », a reconnu le ministre d’Etat.

Ndomadji Ndodegue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here