Baccalauréat 2019 : les épreuves écrites se poursuivent sur l’ensemble du territoire

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Dr David Houdeïngar Ngarimaden, accompagné de son collègue de l’Education nationale et de la Promotion civique, Aboubakar Assidick  Tchoroma, a procédé au  lancement officiel de la première série des épreuves  écrites du baccalauréat de l’enseignement secondaire général et technique, le lundi 1er  juillet 2019, au centre 1 du  lycée Félix Eboué dans le 3ème arrondissement de la capitale.

Ce sont au total 83 141 candidats sur l’ensemble du territoire national et d’ailleurs qui sont soumis à ces épreuves écrites. Après avoir dévoilé l’enveloppe contenant les épreuves de dissertation, de contraction de texte et de commentaire composé en série A4, Dr David Houdeïngar Ngarimaden a prodigué des sages  conseils aux candidats en ces termes : « Lisez et relisez attentivement les sujets, prenez votre temps et soyez patients pour éviter les tricheries qui vont vous porter préjudice, bonne chance ! ». 

Selon le ministre Dr David Houdeïngar Ngarimaden, ce baccalauréat se déroule dans un contexte où toutes les conditions nécessaires  sont réunies  pour que les élèves puissent le passer aisément et obtenir  leur parchemin après un dur labeur. « Nous attendons de cet examen des résultats certainement à la hauteur de la formation reçue cette année », a-t-il fait remarquer. S’agissant des sujets qui circulent sur les réseaux sociaux, il a indiqué que cela ne devrait pas affecter le bon déroulement des examens, « car  nous avons toujours la possibilité d’avoir les épreuves dans la banque de données pour pallier ce problème s’il y a évidemment des fuites ».

Par la même occasion, il a demandé aux  surveillants et coordonnateurs d’être regardants pendant le déroulement des épreuves. Après le lycée Félix Eboué, le ministre et sa délégation se sont rendus au  lycée du Sacré-Cœur, au lycée de Diguel et le Complexe Maarif tchado-turc  pour encourager les candidats en leur demandant d’adopter un bon comportement durant les épreuves jusqu’à la fin des examens car « vous êtes les futurs responsables du pays », a-t-il lancé.

Ndomadji Ndodegue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here