Projet U-Report : un outil de dialogue à pérenniser

Le ministère de la Promotion des jeunes, des Sports et de l’Emploi, en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a organisé les 2 et 3 juillet 2019, un atelier d’évaluation du projet U-Report au Cefod.

Trois ans après son lancement, la plateforme U-Report comptabilise au total plus de 31.646 U-Reporters dont 80% d’hommes et 20% de femmes et près de 3500 U-Reporters engagés dans le cadre des clubs et sous-clubs U-Report établis dans 16 provinces. 38 sondages relatifs aux préoccupations des jeunes ont été réalisés. L’objectif de ce présent atelier est de procéder à une évaluation de la conduite dudit projet. L’évaluation du Projet doit permettre à tous les acteurs et partenaires de faire le bilan de mise en œuvre du Projet U-Report, de dégager les forces et faiblesses, opportunités et menaces, de procéder à la révision des documents stratégiques cadres U-Report et l’élaboration de la feuille de route 2019/2020 afin de lui apporter des mesures correctives pertinentes et efficaces. La finalité de cet atelier est de renforcer l’opérationnalité et le dynamisme du projet à partir d’une vision consolidée des objectifs, stratégies de mise en œuvre des actions et ou activités de la plateforme.

Le chef de section intérimaire de l’Unicef, Mme Cindy Thaï a souligné qu’il y a de cela 3 ans, le Tchad a lancé le Projet U-Report, une initiative visant à offrir aux jeunes et aux décideurs une nouvelle plateforme d’information et de participation citoyenne pouvant contribuer au développement des communautés. A cet égard, devait-elle dire,  il est important dans la mise en œuvre de tout projet de faire le point sur ce qui a été accompli et prendre la mesure ensemble de ce qui doit être corrigé et de quelle manière le faire afin de contribuer au bien-être de la population.  A cette occasion, le directeur général du ministère de la Promotion des jeunes, des Sports et de l’Emploi, Passalet Lazaki a déclaré qu’en œuvrant quotidiennement avec ses partenaires pour favoriser le plein épanouissement de la jeunesse, le ministère a accueilli favorablement le projet U-Report expérimenté dans plusieurs autres pays et présenté par l’Unicef, en apportant tout son soutien pour sa mise en œuvre, en qualité de principal porteur.

U-Report  est  outil numérique, gratuit de communication et anonyme, de mobilisation sociale pour les jeunes grâce à des sondages envoyés via sms sur les téléphones basics ou smartphones.  Aussi, c’est une plateforme de participation qui vise à renforcer le dialogue entre les jeunes et les décideurs dans le but de les aider à faire valoir leurs droits et accompagner le développement des politiques publiques.  

Ngartoïde Hugo Nadjita

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here