Lutte contre les accidents de la voie publique : AZA lance officiellement ses activités

0
51

Le président de l’Association zéro accident (AZA), Hassan Ibrahim Guiré, a fait, le mercredi 20 janvier 20021, un point de presse, marquant le lancement officiel des activités de ladite organisation. C’était à la Maison des médias du Tchad.

L’objectif fixé à travers cette association est de protéger, prévenir les accidents de circulation et sensibiliser les usagers de la route. Il est aussi question de renforcer les capacités des conducteurs sur la connaissance du code de la route, de diffuser et vulgariser les problématiques de la sécurité routière. Un autre objectif est de promouvoir les mesures relatives à la sécurité des usagers de la route.

Pour Hassan Ibrahim Guiré, selon les statistiques de lOrganisation mondiale de la santé, les accidents de la circulation constituent un problème de santé publique majeur qui nécessite des efforts concertés en vue d’assurer durablement une prévention efficace. Chaque année, a relevé le président de l’AZA, plus de 1,35 millions de personnes meurent dans les accidents de la route à travers le monde. La majorité des victimes sont les enfants et les jeunes adultes âgés de 5 à 29 ans.

Hassan Ibrahim Guiré précise que le continent africain détient le record du nombre de morts dans les accidents de circulation. En ce qui concerne le Tchad, la situation est encore grave, ajoute-t-il. Selon lui, malgré la stratégie nationale de la sécurité routière élaborée en 2003 et réactualisée en 2014, le Tchad est confronté à une situation où chaque année 2.698 personnes sont tuées dans les accidents de la route, sans compter les blessés parmi lesquels les enfants et les personnes âgées. «  C’est pourquoi une éducation et une sensibilisation de masse doivent s’imposer en vue d’inverser la courbe », a-t-il expliqué.

Rappelons que l’AZA est née le 20 novembre 2020, sous le folio N° 236 du ministère de l’Administration du Territoire et des Collectivités autonomes. Elle est à but non lucratif et apolitique.

Ndomadji Ndodegue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here