Lutte contre la leishmaniose viscérale : L’Oms fait un don de médicaments au Tchad

0
125

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait un don de médicaments contre la maladie de leishmaniose viscérale à la population tchadienne à travers le ministère de la Santé publique (MSP). La cérémonie de remise officielle a eu lieu ce mardi 2 février 2021 dans les locaux de la Centrale Pharmaceutique et d’achats (CPA) de Sabangali.

C’est un don qui est composé de deux molécules clés dans la prise en charge de la LV et des tests rapides pour le diagnostic et le traitement de 25 patients au moins et le dépistage de 600 personnes. En remettant ce don, le représentant de l’OMS, Dr Kalilou Souley, a souligné qu’il contribue à soulager la souffrance des populations affligées par cette maladie. Le secrétaire d’État à la Santé publique, Dr Djiddi Ali Sougoudi, a témoigné sa reconnaissance à son partenaire l’OMS et demandé au responsable de la CPA d’en assurer la bonne gestion.

La leishmaniose viscérale (LV) également connue sous le nom de kala-azae, ou de fièvre noire, est l’une des entités nosologiques les plus graves de leishmaniose. Elle est causée par parasite du genre leishmaniose, transmise par la piqûre d’un moustique appelé phlébotome. Elle se manifeste cliniquement par une fièvre prolongée de plus de 2 semaines, une augmentation du volume de la rate et une perte de poids.

Napoléon Ngaoundi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here