G5 Sahel : Les experts des pays membres sont à pied d’œuvre pour le Sommet de N’Djaména

0
194

En prélude à la 9ème session ordinaire du conseil des ministres du G5 Sahel, les experts des pays membres sont ont commencé les travaux pour préparer les documents qui seront inscrits à l’ordre du jour du sommet de N’Djaména. Une rencontre a eu lieu le mercredi 10 février 2021, à l’hôtel LagerPlaza.

La conférence des chefs d’Etat est l’organe suprême du G5 Sahel et comprend les chefs d’Etat de ses cinq Etats membres. Cet organe de décision a pour mission de fixer les grandes orientations et les options stratégiques et assure la tutelle politique ainsi que la gestion des interfaces politiques et toutes les actions de développement et de sécurité des pays du G5 Sahel. La conférence des chefs d’Etat se réunit en session ordinaire une fois par an. La septième session ordinaire se tiendra du 15 au 16 février 2021, à N’Djaména en République du Tchad.

Le Secrétaire Exécutif du G5 Sahel, Maman Sambo Sidikou, salue les efforts consentis par les pays membres pour leur permettre d’accroître l’efficience dans le travail mené par leur organisation. Selon lui, le plan de travail annuel de 2021 s’inscrit en droit ligne de celui de 2020, priorisant l’accélération des réformes internes et un meilleur déploiement du G5 Sahel  dans l’optique d’une mise en œuvre rapide des nouvelles orientations décidées par les plus hautes instances.

Maman Sambo Sidikou a souligné que cette session leur permet de pencher sur les réalisations de l’année 2020 et surtout, d’asseoir des projections sur l’année 2021 avec plus d’ambitions et de détermination.

Ouvrant les travaux, le Directeur Général du ministère de l’Economie, de la Planification du Développement et de la Coopération international, Nassour Bahar Mahamat Itno, a indiqué qu’en dépit des difficultés de tout genre, tous les membres de G5 Sahel vont faire le déplacement pour statuer sur les questions brûlantes de l’heure. Ceci démontre à suffisance l’engagement des dirigeants des pays membres du G5 Sahel à lutter contre le terrorisme.  « Vous aurez à examiner plusieurs documents, je vous exhorte à le faire avec la diligence habituelle afin de faciliter la session ministérielle » a-t-il convié.

Badour Oumar Ali

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here