Colloque scientifique international : l’Eglise catholique entend valoriser une fraternité universelle

0
136

L’Eglise Catholique famille de Dieu du Tchad, organise du 29 au 1er novembre 2021 le Colloque scientifique international à N’Djamena. Il est placé sous le thème : « Veilleurs sur la cité, message des évêques du Tchad à la Eglise et à la nation de 1965-2020 ». Ce cadre d’échange permettra aux prélats de passer en revue  le passé mis en lumière par les messages des Evêques du Tchad pendant cette période. L’annonce est faite par un point de presse de l’Archevêque, Edmond DJITANGAR, en présence du Président du Comité scientifique dudit colloque ce mercredi 24 novembre 2021 à la radio arc-en-ciel.

Le Colloque dit scientifique international s’inscrit dans la perspective de la célébration prochaine du centenaire de l’Eglise catholique du Tchad qui aura lieu en 2029. Aussi, le Colloque s’articulera autour de l’œuvre réalisée par sœur Noëlie Djimadoumbaye, qui a compilé tous les messages de la Conférence épiscopale du Tchad en un livre intitulé « Lumière dans notre nuit ».

L’Archevêque métropolitain de l’Archidiocèse de N’Djaména, Edmond Djitangar indique que, ces assisses permettront de revisiter le passé mis en lumière par les messages des Evêques du Tchad de 1965-2020 non seulement pour faire mémoire, mais partir de là pour rechercher ou tracer le chemin afin que l’église reste, selon la belle expression du Pape François, une « Eglise en sortie missionnaire permanente » vers toute la Nation tchadienne. Il réaffirme, « et c’est ensemble, universitaires et pasteurs, chrétiens catholiques et protestants, musulmans et autres personnes de bonne volonté que nous allons travailler pour la réception de ces messages ».

Edmond Djitangar présente trois objectifs très significatifs qui se dégagent dans le projet de ce Colloque : relire l’histoire du Tchad comme une histoire inscrite dans la marche de la Nation tchadienne, à la lumière des traditions bibliques et ecclésiales universelles. Le but est de favoriser au sein de cette Eglise la construction d’une mémoire commune, traduire les messages en sillons d’un engagement sociopolitique et religieux responsable afin de bâtir une fraternité universelle qui valorise une coexistence pacifique. Notamment, dans le respect de la diversité religieuse et politique en terre tchadienne et discerner les enjeux des messages de l’épiscopat tchadien face aux appels sociaux et ecclésiaux du pays en vue de l’édification d’une communauté de chrétiens unis et de citoyens engagés dans la promotion du développement humain intégral.

Banbé Mbayam Christian

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here