Action humanitaire : l’OCHA renforce la capacité des acteurs concernés

0
106

Le gouvernement et le système des Nations unies se planchent sur la question des réfugiés au Tchad. Un atelier de deux jours sur les enjeux humanitaires a débuté ce vendredi 03 décembre 2021 regroupant les différents acteurs concernés par la question.

Les agences humanitaires et les services étatiques vont au cours de ces assises, passer au peigne fin les principes qui orientent l’action humanitaire, les principes de partenariat, le droit international humanitaire, le droit international relatif aux réfugiés et les mécanismes de financements humanitaires. Il est question de renforcer le partenariat et la collaboration entre les acteurs humanitaires et les services étatiques, soutenir une compréhension commune des enjeux humanitaires, etc.

C’est à juste titre que Dieudonné Bamouni, représentant la coordinatrice humanitaire au Tchad a plaidé pour une complémentarité dans la diversité des mandats des différentes agences humanitaires. Il a reconnu le soutien «sans faille du gouvernement tchadien à l’action humanitaire en dépit des capacités limitées ». En ouvrant l’atelier, le Secrétaire d’Etat à l’Economie, à la Planification et à la Coopération internationale a salué « la franche collaboration avec les agences humanitaires » exerçant dans le pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here