A LA UNE
Ph/Altebaye

Politiques publiques : certains participants au DNIS plaident pour la restauration des bourses des étudiants

Les travaux d’examen de la synthèse du rapport de la commission n° 4, « Politiques publiques sectorielles » se poursuivent au palais du 15 Janvier. Une trentaine de participants qui ont pris la parole ont abordé plusieurs aspects des sous-thèmes.

Selon Ousmane Khazali, le Tchad possède d’énormes potentialités minières mais aujourd’hui, beaucoup de jeunes quittent le pays à la recherche d’eldorado. Il a proposé qu’à la sortie de cette grand-messe, qu’il y ait une normalisation du secteur pour freiner le chômage des jeunes.

En ce qui concerne l’enseignement supérieur, Dr Alfred Ramadji, exhorte l’Etat à restaurer la bourse des étudiants à hauteur de 25 000 Fcfa. Ceci, dans le but d’améliorer leur condition d’étude. Dans la même lancée, il souhaite à ce que les actes de nominations à la tête du Centre national des œuvres universitaires (CNOU) respectent certains critères.

Ali Annadif, quant à lui, recommande à l’Etat tchadien de rendre opérationnel le Conseil présidentiel pour l’amélioration du climat des affaires afin de renforcer le secteur privé.  Il propose également à l’Etat d’exonérer les taxes des entreprises privées qui recrutera plus 1000 personnes.

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

DNIS : les travaux se poursuivent dans la sérénité

Ce jeudi 29 septembre 2022, les participants se sont engagés dans les débats sur les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.