A LA UNE

Abattages anarchiques: renforcer la surveillance pour préserver la population d’une catastrophe sanitaire

Le ministre de l’Elevage et des Productions Animales Pr Abderahim Awat Atteib et son collègue de la Santé Publique Dr Abdelmadjid Abderahim ont fait une descente ce lundi 17 juin 2024 dans le 4ème et 8ème arrondissement de la ville de N’Djamena pour constater de visu l’abattage de plus d’une centaine de têtes d’animaux, ne respectant pas les normes sanitaires. 

Pour le Ministre de la Santé Publique, Dr Abdelmadjid Abderahim, c’est une situation de catastrophe sanitaire qu’ils viennent d’éviter, car, les carcasses se trouvent en état de décomposition très avancé. Pour lui, une synergie d’action s’impose pour contrecarrer dorénavant de telles actions.

Le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Pr Abderahim Awat Atteib, a souligné que les carcasses saisies seront incinérées pour préserver la santé publique. En appelant la population riveraine à plus de vigilance, il a informé également qu’une enquête sera menée pour situer les responsabilités afin de ne plus retomber dans ce genre de situation.

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Tchad : le droit à la santé passé au crible

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la santé, le ministère …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *