Agriculture : le GERTS capitalise ses expériences

Le Programme Gestion des Eaux de Ruissellement dans le Tchad sahélien (GERTS) réunit les techniciens des ministères concernés en atelier de validation du document de projet pour sa 4ème phase. 

Dans son intervention, le coordonnateur de GERTS a fait savoir que le programme intervient dans le domaine de l’agriculture et de la sécurité alimentaire grâce à un travail de réhabilitation des vallées dégradées par la construction des seuils d’épandage. Il invite par la suite les ministères concernés à s’approprier le programme afin d’agir efficacement contre l’insécurité alimentaire dans les zones d’intervention.

Hans Rudolf Felber de la Coopération Suisse au Tchad soutient pour sa part que le programme GERTS aide à une gestion rationnelle des ressources en eaux et sols. Pour lui, la phase IV du GERTS va s’appuyer sur les expériences des trois précédentes phases pour consolider les acquis.

Le secrétaire général du ministère de la Production et de la Transformation agricole, Abdelkhadir  Altidjani Koiboro, a soutenu que le programme GERTS est en phase avec la politique agricole du gouvernement. Le GERTS intervient dans les provinces de L’Ennedi –Est et Ouest, de wadi-Fira et de Batha.

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

Le tabac : un produit nuisible pour la santé humaine

Le Tchad a promulgué la loi du 10 juin 2010 interdisant de fumer dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *