A LA UNE

Fonction publique : L’opération d’assainissement se poursuit

Un présumé arnaqueur des usagers de la Fonction publique est présenté ce 20 juin 2024 à la presse par le chef dudit département.

Dans sa prise de parole, le représentant de la police judicaire, explique que la plainte contre le nommé Djamal Aboubakar est parvenue à leur bureau le 29 mai 2024 pour faux et usage de faux. Après les investigations et grâce au numéro téléphonique du mis en cause, il est arrêté le 12 juin 2024. L’officier de préciser que les enquête se poursuivent pour débusquer l’auteur ou les auteurs principaux et/ou d’autres complices.

Dans ses explications, le ministre en charge de la Fonction publique Abdoulaye Mbodou Mbami, Djamal Aboubakar « usurpe le titre de la Fonction publique, monte des faux arrêtés d’intégration.» Cela lui a permis de soutier 400.000 à 500.000 F CFA à ses victimes.  Le ministre de poursuivre que Djamal Aboubakar « a élaboré un arrêté dans lequel il s’est fait passer pour conseiller du ministre de Commerce.»

Cette cérémonie de présentation à vocation dissuasive a permis au ministre de rappeler que le phénomène d’arnaque n’est pas propre à la Fonction publique. Il touche tous les arcanes de l’administration tchadienne. Un changement de comportement et des fonctionnaires et des citoyens, usagers de la Fonction publique est donc nécessaire. En saisissant l’occasion, le ministre Abdoulaye Mbodou Mbami, a rappelé le numéro vert mis en place en octobre 2022 pour vanter son succès. Pour lui, depuis 2022, et grâce à la dénonciation des victimes d’arnaques ou tentative d’arnaques, six présumés faussaires sont à la maison d’arrêt. Entretemps, Djamal Aboubakar clame son innocence, se présentant comme victime dans « cette affaire » qui lui vaut le statut de prévenu aujourd’hui.

Blaise Mbaïadoumbeye  

 

 

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Province du Moyen Chari: L’efficience à la délégation de la Jeunesse préoccupe le ministre de tutelle

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abakar Djermah Aumi, a présidé une réunion …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *