Reportage humanitaire : quatre organes de presse ont été primés

Le Comité International de la Croix  Rouge et la maison des Médias du Tchad ont organisé, ce mercredi 14 décembre 2022 à Radisson Blu, la  cérémonie de remise des prix du concours  de reportage humanitaire Edition 2022.

Quatre organes de presse ont été primés à savoir la Radio Ndarason, Electron TV, Toumaï web média et le journal L’Opinion. Un court métrage qui montre les familles  des victimes de conflits qui sont désespérés et cherchent leurs proches disparus pendant les conflits est projeté.

Selon le secrétaire exécutif de la Maison des Médias du Tchad, André Kodmadjingar Dieudonné, il y a de cela plus d’un mois que cette première édition  placée sous le thème « les personnes  disparues  lors des conflits  armées dans le bassin du Lac Tchad : les familles  entre espoir et désolation » est lancée. Les membres du jury ont départagé les 14 journalistes qui ont postulé à ce concours.

Le concours vise à initier davantage le journaliste tchadien à la problématique humanitaire qui est d’actualité conformément aux mandats du CICR qui est de fournir protection et assistance aux victimes de conflits armés. Cette compétition consiste à promouvoir l’action humanitaire et le droit international au sein des médias tchadiens et de susciter leur  mobilisation.

Le chef des supports de la CICR, Elhadji Ibrahima Diouf, a relevé que le thème de  cette édition a été choisi à juste titre. Car selon lui, de nos jours, d’innombrables  familles victimes  des conflits  armés  ou autres situations de violence vivent dans la dure réalité de l’incertitude sur le sort de leurs proches. Il relève qu’en application  du mandat qui lui a été  confié par la communauté internationale, la CICR  s’emploie à empêcher que des personnes disparaissent  lors des  conflits. La CICR, s’efforce d’aider les familles à rétablir les liens et faire des réunifications des membres des familles séparées à la suite des conflits armés de plus en plus nombreux dans le monde à t-il relevé.

Le directeur de coopération du ministère de la Communication, Kondol Abanda Dieudonné quant à lui, souligne que ces prix montrent l’intérêt à la cause des disparus. Il salue l’initiative  de la CICR et encourage les journalistes  à traiter des sujets aussi sensibles.

Newingar Minguéngué Jacqueline

 

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

Médias : l’UJT à la veille de son congrès

Installation ce jeudi 19 janvier 2023 à la Maison des médias du Tchad (MMT) des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *