A LA UNE

Santé universelle : CNAS et  INSEED forment sur la collecte des données 

La Caisse nationale d’assurance santé (CNAS) et l’Institut national de la statistique des études économiques et démographiques (INSEED), ont organisé une formation des agents sur la collecte des données pour le ciblage des personnes économiquement démunies, le 13 juin 2024 au Cefod. 

Cet atelier vise à mettre en place des mécanismes pour la collecte des données dans trois districts sanitaires notamment Bongor, Danamadji  et Abéché. L’accès  aux soins n’est pas évident au Tchad, surtout les personnes économiquement démunies qui peinent à se prendre en charge. Selon le directeur général  de la Caisse nationale d’assurance santé, Sing-Yabé Barnabas le processus de la mise en œuvre de la couverture santé universelle, enclenchée au Tchad  en 2015 par l’adoption de la stratégie nationale de la couverture santé universelle, a connu des avancées considérables. La loi n°035 prévoit la mise en œuvre de trois régimes de la couverture santé universelle à savoir le régime d’assurance des salariés, celui d’assurance des indépendants  et le régime d’assistance médicale adressé aux personnes démunies (AMED). «  Dans la perspective d’une mise en place progressive et dans l’esprit  d’équité et de justice sociale, le Tchad envisage démarrer l’opérationnalisation desdits régimes par celui d’assistance médicale ou des personnes économiquement démunies », a-t-il  indiqué.  

Sing-Yabé  Barnabas a dit que le projet initialement était  initialement prévu pour  sept districts, mais en raison de contrainte budgétaire seulement les districts de Bongor, Danamadji et Abéché sont sollicités. «  Les données des personnes vulnérables issues de cette opération de ciblage présentent des avantages aussi pour la CNAS commanditaire de cette étude que pour l’INSEED dans la dynamique  nationale de construction du Registre social unifié (RSU) dont le résultat servira à d’autres partenaires », a-t-il  mentionné. 

Pour le directeur général  de l’Institut national de la statistique des études économiques et démographique, Dr Baradina Zakaria Moursal le recensement des ménages et l’identification des personnes économiquement démunies est un processus très délicat, complexe et d’une importance capitale pour l’attente des objectifs assignés à la CNAS.  «  L’amélioration des conditions de vie des populations tchadiennes en général et la couverture santé en particulier, constitue une priorité pour le président de la République. Je vous exhorte à suivre avec assiduité les différents modules. Sachez que vous êtes responsables de la collecte des données sur le terrain », a souligné le directeur général de l’INSEED, Dr Bara dine Zakaria Moursal. 

Kary   Amadou 

 

 

 

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Tchad : le droit à la santé passé au crible

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la santé, le ministère …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *