A LA UNE
Ph/DGCOM PR

Province du Guéra : « Prêchez au quotidien et partout la paix », Général Mahamat Idriss Deby Itno

Le Président de Transition, général Mahamat Idriss Deby Itno a échangé avec les représentants de toutes les couches sociales de la province du Guéra, le samedi 30 septembre 2023. Le chef de l’Etat a séjourné dans cette province dans le cadre de sa tournée à l’intérieur du pays pour recueillir les préoccupations des populations.

Les autorités administratives, chefs militaires, leaders religieux, gardiens des us et coutumes, jeunes, femmes et cadres ont pris part à cette rencontre. L’accès à l’eau potable, le manque des voies de communication et des infrastructures socioéducatives de base, sont principalement les doléances qui sont présentées au chef de l’Etat par le gouverneur de ladite province Mahamat Togou Tchohimi. Le Président de Transition, général Mahamat Idriss Deby Itno, a d’emblée relevé que la province du Guéra joue sa partition pour le retour ordonné à l’ordre constitutionnel.  Il demande aux populations de se tenir prêtes pour les consultations référendaires à venir.

Sur les questions de développement, le chef de l’Etat a dit qu’il fait de l’amélioration des conditions de vie des concitoyens une priorité majeure. « D’importants investissements sont programmés pour le bien être des filles et fils de cette province. Cependant, pour relever ce défi, il est fondamental que vous soyez unis et parlez d’une même voix afin de contribuer au développement et à la prospérité de cette province charnière ».

La relance des chantiers de développement

Le général Mahamat Idriss Deby Itno a annoncé la finalisation de la construction du château d’eau de 500 m3 et travaux connexes dans la ville de Mongo ; la finalisation du château d’eau de 300 m3 et travaux connexes dans la ville de Bitkine ; la réalisation de 16 mini-adductions d’eau potable de 25 m3 équipés des bornes fontaines dans le Département d’Abtouyour.

Dans le secteur de la santé, le président de transition a promis la construction d’un Hôpital provincial à Mongo, doté d’une centrale de production d’oxygène médicale ; la construction et l’équipement de 09 centres de santé dans la province ; en outre, 94 structures sanitaires bénéficieront des installations en énergie solaire et chaine de froid pour la conservation des vaccins ; les travaux de construction des centres de santé des sous-préfectures de Delep, Sissi, Tounkoul, Mongo sud et Baro en arrêt reprendront .

Les infrastructures routières sont également placées en priorités. « Nous avons tenu notre promesse de lancer les travaux de bitumage de la route Mongo-Abou-Deïa d’un linéaire de 123 Km après notre premier séjour ici à Mongo. J’instruis que les travaux soient intensifiés à la fin de cet hivernage pour tenir le délai, étant donné que ce chantier ne souffre pas de problème de paiements. Par ailleurs, pour assurer une meilleure connectivité des zones rurales, l’aménagement des routes et pistes rurales Melfi-Gama, Azi-Zama-Adougoul, Abtouyour-Djerbé-Boubou, Tounkoul-Amgandoura-Bardangal sera poursuivi et finalisé. En sus de ces projets, votre province bénéficiera des plusieurs projets d’entretien des routes tels que : Arbouchatak-Bitkine, Bitkine-Mongo, Mongo-Abou-Deïa, Bitkine-Melfi et Tchawaye-Ngama.  En perspective, nous avons également le projet de bitumage de la route Bitkine-Melfi dont les études seront faites très bientôt

». En matière d’Infrastructures socioéducatives de base, cette province verra la construction d’une école dans le département de Bahr Signakha; d’un Lycée Bilingue à Mongo; l’extension du Lycée de Bitkine; la construction du Lycée Technique Industriel et du Lycée Technique Commercial à Mongo.

Justice pour une paix durable

Le chef de l’Etat a relevé cependant que tous ces projets ne peuvent se réaliser que si la province est stable. Général Mahamat Idriss Deby Itno fait ainsi allusion aux différents conflits qui ont endeuillé de nombreuses familles. « Mais, force est de constater que les récurrents affrontements intercommunautaires notamment celui de Mangalmé, effritent la paix, la quiétude et le vivre-ensemble qui jadis, était une marque de fabrique, sous le regard paisible et protecteur de la reine du Guéra. En effet, plusieurs membres du Gouvernement ont été envoyés pour mettre un terme aux causes profondes des conflits dans cette province mais malheureusement les conflits persistent. Continuant nos efforts, j’ai dépêché sur place mon Conseiller Mahamat Saleh Abdeljalil, soutenu par une équipe qui est parvenu à acter une réconciliation entre les parties en conflit. Je voudrais donc me réjouir de cette réconciliation et féliciter le Conseiller et son équipe pour avoir résolu, dans un temps record, trois conflits similaires dans trois provinces différentes. Filles et fils du Guéra, prêchez au quotidien et partout la paix, la cohabitation pacifique et l’amour du prochain. Jouez le rôle d’interface et de facilitateur entre l’administration et vos communautés respectives ».

Il a ordonné de faire juger et condamner tous les fauteurs de trouble de Mangalmé qui pensent être au-dessus de la loi, afin de permettre aux paisibles et laborieuses populations de cette contrée en particulier et du Guéra en général de vaquer à leurs occupations en toute quiétude.  « La Loi qui est impersonnelle doit être appliquée dans toute sa rigueur sans exception aucune ».

Badoum Oumandé Henri

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Province du Moyen Chari: L’efficience à la délégation de la Jeunesse préoccupe le ministre de tutelle

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abakar Djermah Aumi, a présidé une réunion …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *