Ressources minérales: Contribuer à l’éclosion de l’économie nationale

Le ministre des Mines et de la Géologie, Abdelkerim Mahamat Abdelkerim a fait le bilan à mis parcours des activités réalisées par son département et les perspectives. Dans cette dynamique, il voudrait porter plus loin les potentialités du Tchad dans le domaine des mines et des géologies et attirer les investisseurs internationaux. C’est à la faveur d’un point de presse fait ce lundi 18 mars 2024 à son cabinet.

Abdelkerim Mahamat Abdelkerim a souligné que le ministère, sous l’impulsion du président de transition, général Mahamat Idriss Déby Itno à travers la société nationale d’exploitation minière et de contrôle (SONEMIC) a fait un pas de géant dans l’organisation d’orpaillage artisanal. Il s’agit selon lui, de la réglementation de l’exercice des activités minières à travers un large éventail des mesures réglementaires qui régissent désormais les activités minières sur l’ensemble du territoire national et le retour accompagné des orpailleurs sur les sites de Kouri Bougoudi pour la reprise réglementaire des activités minières et commerciales.

Il reconnait que, cette organisation a créé des opportunités d’emplois aux tchadiens et les recettes qui en découlent renforceront de manière significative l’économie nationale.

Abdelkerim Mahamat Abdelkerim révèle que sur le plan technique, la relance des activités du laboratoire d’analyse géologique qui marque un nouvel élan pour appuyer les grands travaux de recherches géologiques est en cours. Il réaffirme que, ce laboratoire est doté des équipements de qualités pour des analyses géologiques suivant les normes internationales.

Aussi, ajoute-t-il, dans le cadre de la coopération bilatérale entre la République populaire de Chine et le Tchad, 15 géologues et cadres du ministère des mines et de la géologie ont bénéficié d’un mois de formation en Chine et 22 agents seront formés également en avril 2024 en Chine. Toujours dans le cadre de renforcement des capacités, 3 géologues cadres ont reçu une formation en Corée du Sud et une importante délégation se rendra en Algérie au courant du premier semestre 2024 pour concrétiser les négociations entamées avec le ministère en charge des ressources minérales via l’Ambassade d’Algérie au Tchad sur la formation des ingénieurs des mines et géologies, il en est de même pour l’inde via son ambassade au Tchad.

En ce qui concerne les recettes, le chef du département des mines et de la géologie, a indiqué qu’à travers l’inspection générale, des missions de contrôle et de recouvrement des recettes qui ont été effectuées dans la ville de N’Djaména, les délégations du Chari Baguirmi et du Nord-Ouest (Kaneme-Lac-Hadjer-Lamis). Ces missions qui, de son point de vue, lui ont permis de faire entrer plus de 818 millions FCFA au trésor public et d’identifier les sociétés qui ne payent pas les taxes minières. Il a profité de l’occasion pour encourager les services des carrières à doubler les performances et de lancer un appel à l’endroit des responsables de ces sociétés afin de régulariser leurs situations au risque d’écoper des sanctions disciplinaires conformément aux lois de la République.

Au regard de ce bilan, Abdelkerim Mahamat Abdelkerim voudrait faire du secteur minier, un secteur prioritaire pour la valorisation des ressources minérales du Tchad afin de contribuer à l’éclosion de l’économie nationale et participer à l’amélioration des conditions de vie de la population.

Banbé Mbayam Christian

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Promotion des « MADE IN CHAD »

Dans le cadre des efforts visant à promouvoir le ciment produit localement au Tchad, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *