A LA UNE

Administration générale : Les membres de la CSAAGET sont installés

Le Secrétaire général de la Centrale syndicale des agents de l’administration générale du Tchad, Mahamat Hisseine a fait un point de presse ce mardi 4 octobre 2022 au siège du secrétariat général du gouvernement (SGG). Au menu de la rencontre, l’installation des membres qui composent l’équipe dirigeante de la centrale syndicale.

C’est une centrale qui permet aux agents de jouir des droits et aussi de s’acquitter des devoirs a affirmé le secrétaire général Mahamat Hisseine. Cette logique revient selon lui à mener une lutte pour la défense des intérêts moraux et matériels des travailleurs des différents départements que compte l’institution. Ainsi, le bureau mis en place est composé de 16 membres et trois conseillers soit au total dix-neuf membres. La Centrale syndicale des agents de l’administration générale du Tchad (CSAAGET) amorce dans cette lancée une phase historique dans le processus de défense des intérêts moraux et matériels des travailleurs et la date du 26 septembre 2022 marque sa naissance. C’est pourquoi, le SG a fait savoir à l’assistance qu’ils sont autonomes financièrement et indépendants de donner des grandes orientations et la prise des décisions qui s’imposent dans le cadre de la lutte syndicale. Pour parvenir aux fins escomptées, tous les agents doivent faire preuve de participation et d’implication active à toutes les instances. Pour cela, la solidarité des agents ainsi que la discrétion dans le traitement des dossiers s’avèrent nécessaire, a précisé Mahamat Hisseine. Il n’a pas oublié de mentionner que le dialogue est la force et le cheval de bataille de tous les membres de ladite centrale.

Dans cette même lancée, il a ajouté que les revendications concernant la vie des membres doivent être amplement discutées sans tabou afin de trouver des solutions idoines. En tant que partenaire complète-t-il, l’Etat n’est pas une force néfaste qui doit faire objet d’une collision avec la centrale. La centrale au contraire doit être en plein pied avec l’histoire de la démocratie et participer activement dans le processus en cours pour donner son point de vue sur toutes les questions qui concernent l’avenir des travailleurs afin d’éviter la politique de la chaise vide. Avant de terminer ses propos, le secrétaire général de la CSAAGET, Mahamat Hisseine a précisé aux agents que les relations intersyndicales et la solidarité syndicale doivent être jalousement préservées. Car, la lutte syndicale dont ils se sont donnés ne vise qu’à améliorer les conditions de vie et de travail de tous les agents membres de la centrale. D’un ton serein, l’inspecteur en chef pour la commune de N’Djaména, Mahamat Baye Pandassé a prodigué de conseil de bonne conduite à tous les membres avant de les encourager dans leur mission.

Napoléon Ngaoundi

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

Social : dix enfants réinsérés dans leurs familles

Le président fondateur du centre d’accueil et de réinsertion social des enfants et jeunes démunis, …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *