Campagne référendaire : « Le Tchad a besoin des institutions fortes », Mahamat Allahou Taher

Nous sommes très optimistes de la victoire du « Oui » dans la province du Kanem, déclare le chef de mission, Mahamat Allahou Taher. C’est devant un public vaste et varié regroupant toutes les entités administratives et sociales. En présentiel, le ministre des télécommunications et de l’Economie numérique, Mahamat Allahou Taher explique les innovations de la nouvelle Constitution qui fait objet du référendum le 17 décembre prochain.

La forme unitaire décentralisée est celle la mieux adaptée pour le Tchad, conseille-t-il. Sur le fond, la nouvelle Constitution prévoit une décentralisation très poussée, le sénat sera mis en place, les collectivités territoriales autonomes seront dotées désormais des compétences et moyens nécessaires pour véritablement agir dans l’intérêt de la population à la base, ajoute-t-il.

Pour réussir ce pari, insiste le chef de mission, la Conorec est vivement interpellée pour disposer les cartes d’électeurs à toutes les personnes en âge de voter. Le chef de mission n’a pas oublié de relever que le Tchad a besoin des institutions fortes, stables et durables et non un document qui sera remis en cause au lendemain.

Ngaoundi Napoléon

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Province du Lac : La population est appelée à voter le « Oui »

Le chef de mission de la province du Lac, Abdoulaye Mbodou Mbami a officiellement lancé …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *