Consommation de la noix de cola : La modération est vitale

Dans la société tchadienne, la noix de cola représente un patrimoine culturel. Bon nombre de personnes le croquent sans toutefois connaitre ses effets sur la santé humaine.

Appelé communément « Goro » en arabe local, la noix de cola, fruit du colatier, est très demandée par différentes couches sociales depuis la nuit des temps. De nos jours, il fait encore son petit bonhomme de chemin. Dans les rues, les artères, les marchés, les maquis, bref dans les lieux publics, ce commerce prospère. Au marché à mil, les grossistes disent s’approvisionner au Nigeria. Il existe trois types de cola : cola rouge, blanc et chocolat.

Diverses raisons sont avancées ceux qui en raffolent. « Je consomme la noix de cola pour atténuer la fatigue. Des fois, quand j’ai faim, j’en prends et bois de l’eau pour contrer le gastrique. La noix de cola me fait vraiment du bien. Car elle me soulage vraiment. Passer une journée sans la noix de cola, c’est comme si je vais mourir donc, il m’en faut absolument », confie Abdoulaye G.

Idriss Djimé révèle que la noix cola provoque l’insomnie. Par jour, certaines personnes mangent 3, 4 et 5 fois. Donc pour ça il faut 1 à 2 noix de cola par jour. Si un homme croque le cola, sa bouche n’a pas d’odeur. Si je mange quelque chose qui a de la graisse et que j’ai la nausée, ça me permet de digérer.

Ses bienfaits sont nombreux. Pr Soudy Imar Djibrine, Directeur général du centre de contrôle de qualité des denrées alimentaires (CECOQDA) explique : « le cola lutte contre la fatigue, la somnolence. On lui reconnait également certaines vertus contre le diabète. Et le plus important, sa teneur en caféine qui va de l’ordre de 3,5 %. On lui prête également des vertus cognitives c’est-à-dire ça intervient dans l’amélioration de l’intelligence et de la concentration. Il est aussi très connu comme un stimulant et un aphrodisiaque ».

Comme tout aliment, tout excès de la noix de cola entraine des effets secondaires. La noix de cola a un effet sur la tension artérielle. Et à ce titre, il est déconseillé aux hypertendus. Elle provoque l’insomnie, les maladies cardio-vasculaires, l’hypertension artérielle, l’insomnie entre autres selon le spécialiste. Eu égard à ces conséquences néfastes, il revient aux consommateurs de faire preuve de modération. Car « prévenir vaut mieux que guérir ».

Danhrée Hormo Florisse, stagiaire

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

الهيئة الوطنية لترقية العمل توزع شيكات لعدد من الشباب أصحاب المشاريع المستقلة

شهدت المكتبة الوطنية صباح الثلاثاء 24 يناير لعام 2023م حفل توزيع شيكات بقيمة مائة وأربع …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *