DNIS : le MPS vulgarise les résolutions et recommandations dans la ville de N’Djamena

Le Mouvement Patriotique du Salut (MPS) forme les conseillers communaux des arrondissements sur la vulgarisation des résolutions et recommandations  du DNIS. Les travaux ont commencé ce jour 18 janvier 2023. C’est la secrétaire général 3ème adjointe du MPS, Amsadéne Maidé Hangatta qui a ouvert les travaux en présence du secrétaire général 1er adjoint, Adago Yacoub.

Les participants échangent sur les thèmes liés à la justice, à la bonne gouvernance et à l’égalité comme bases de la refondation du Tchad. La Paix, la cohésion sociale et la réconciliation nationale, comme préalable à la construction d’un Tchad nouveau, ont également fait l’objet des débats.

Pour le président du comité d’organisation, Saad Cherif Ahmed, depuis la clôture des assisses du Dialogue nationale inclusif et souverain, le pays  est entré  dans une nouvelle ère de son histoire.  Celle  de la seconde  phase  de la  transition de 24 mois permettant le retour à l’ordre constitutionnel.

Djida Mamar Mahamat, secrétaire général du conseil communal de la ville de N’Djamena, relève  que le DNIS a été retransmis à la  télévision et la radio, mais  bon nombre de militants et compatriotes n’ont pas eu l’opportunité de connaitre les différentes résolutions et recommandations. C’est dans cette optique que souligne-t-il, le parti a jugé utile d’organiser la présente  rencontre.

Ouvrant les travaux, la secrétaire générale 3ème adjointe, Amsadéne Maïdé Hangatta souligne que cette cérémonie, revêt d’une importance à la fois particulière et capitale. Pour elle, il est temps que les filles et les fils du Tchad se penchent sur une préoccupation décisive et majeure dont les thèmes sont très émouvants. Elle mentionne qu’en organisant un tel atelier de formation sur le plan national, le parti MPS entend porter un accompagnement informationnel de proximité juste et une sensibilisation stratégique et équilibré sur  les résolutions et recommandation du DNIS dans les  10 arrondissements  de la ville de Ndjamena en faveur de la population.

Newingar Minguéngué Jacqueline     

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

CEN-SAD: Amendement d’un programme relatif à la jeunesse

Un programme régional sur la jeunesse des Etats membres de la Communauté des Etats sahelo-sahariens …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *