Entrepreneuriat :Le FONAP renforce les capacités des jeunes déscolarisés

Dans le cadre de la politique de l’entrepreneuriat au Tchad, le Fonds National d’Appui à la Promotion Professionnelle (FONAP) renforce les capacités des jeunes déscolarisés et non scolarisés avec des machines à coudre pour la création de leurs entreprises.

Ce sont au total 203 jeunes, dont 80 % de filles qui ont bénéficié de cette formation au métier de la couture. Ils ont reçu des kits constitués des machines à coudre et autres matériels de travail.

Le Directeur du Fonds National d’Appui à la Promotion Professionnelle, Hamid Yamouda Djorbo, a souligné que ce geste vient à point nommé pour l’insertion et la lutte contre la pauvreté en milieu jeune. Il a exhorté les bénéficiaires de faire bon usage des outils reçus et leur promet que le FONAP restera toujours à leur côté pour les accompagner dans les activités génératrices de revenus.

Moremem Eliane, mère d’un enfant, orpheline et vivant avec un handicap s’exprime « je suis très contente d’avoir reçu cette formation. Je remercie le FONAP et nos formateurs d’avoir consacré leur temps pour nous transmettre leurs savoirs. Je leur demande de faire davantage pour les jeunes qui viendront après nous. Avec cette machine, je vais créer ma propre entreprise afin de joindre les deux bouts ».

Noukoumon Salomon, stagiaire

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

Le tabac : un produit nuisible pour la santé humaine

Le Tchad a promulgué la loi du 10 juin 2010 interdisant de fumer dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *