Identification des abonnés : l’ADC demande au gouvernement de faciliter l’attribution des NNI

Suite à l’ultimatum donné aux abonnés des téléphonies mobiles de se faire identifier obligatoirement avec le NNI au plus tard le 10 aout 2022, l’Association pour la Défense des Droits des Consommateurs (ADC) juge cette mesure irréaliste.

L’ADC estime par conséquent que, cet ultimatum n’a pas de fondement juridique compte tenu de l’arrêté n°40/MPTIC/2010 du 12 novembre 2010 portant identification des abonnés de la téléphonie mobile.

De ce qui précède, l’ADC demande l’intervention personnelle du Président du Conseil Militaire de Transition pour mettre fin à cette situation qui met à mal la paix sociale. Elle demande aussi au gouvernement de déployer suffisamment les équipes de l’Agence Nationale des Titres sécurisés (ANATS) dans toutes les provinces du pays en vue de faciliter l’enrôlement des consommateurs au NNI.

L’association demande aux consommateurs de se mobiliser pour revendiquer leurs droits d’accès aux communications électroniques. Par ailleurs, l’ADC dit ne pas être contre l’identification des abonnés mais, cette manière de faire les choses exclut une partie des consommateurs, conclut-elle.

À propos de Fale

Vérifier aussi

Tchad : le forum national sur la gouvernance de l’Internet est lancé

Il est organisé à N’Djaména, le mercredi 10 août 2022, la 2ème édition du Forum …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *