Intégralité du discours du Président de transition, Général Mahamat Idriss Deby Itno, à l’ouverture de la 5ème édition de la conférence des Gouverneurs

C’est avec un réel plaisir que je me trouve parmi vous, ce matin, pour la toute première fois, dans le cadre de ce grand rendez-vous, consacré aux états généraux de l’administration territoriale dans notre pays.

Avant d’entrer dans le vif de mon allocution, je tiens à rendre, infiniment, grâce au Tout Puissant qui nous a réunis dans la paix et la sérénité pour lancer les assises de cette importante Conférence.
Je me réjouis de la tenue de cette conférence qui intervient trois mois après la clôture des assises du Dialogue National Inclusif et Souverain. Un Dialogue inédit qui a tracé la voie de la Refondation.

Il me plait également de saisir cette opportunité pour saluer la présence dans cette salle des Gouverneurs de toutes les vingt et trois (23) provinces de notre pays, ainsi que leurs collaborateurs.

C’est le lieu d’exprimer mes sincères félicitations au Ministre en charge de l’Administration du Territoire, à ses collaborateurs et aux membres du Comité d’Organisation, pour les efforts si bien conjugués dans l’organisation de cette importante rencontre.

Mesdames et Messieurs ;
Distingués participants.

Après la 4e édition de la conférence des Gouverneurs, tenue en octobre 2019 à Abéché, nous voici aujourd’hui réunis à N’Djaména pour une nouvelle édition de la conférence des gouverneurs de nos 23 provinces, la 5ème du genre et sous le thème :

« Les Chefs des Unités Administratives face aux défis de la Refondation du Tchad, Réconcilié et Uni ».

Le thème choisi pour cette 5e édition de vos assises s’inscrit dans la droite ligne de la dynamique de refondation et confirme le rôle central que doit jouer l’administration du territoire dans la construction du nouveau Tchad auquel nous aspirons tous.

Au moment où le Gouvernement d’Union Nationale s’active à la mise en œuvre du cahier de charges de la transition, l’occasion est indiquée de vous donner des orientations pour la mise en œuvre des reformes en vue de poser les jalons du Tchad nouveau.

L’Administration Territoriale étant un domaine névralgique de la vie nationale, les Chefs des Unités Administratives se doivent d’appréhender les nombreux défis qui les interpellent et incarner au quotidien les qualités que les Tchadiens sont en droit d’attendre de tout serviteur de la Nation, quel que soit son rang.

Mesdames et Messieurs ;
Distingués participants.

En tant qu’autorités administratives chargées de la coordination et de la supervision des activités Gouvernementales, vous êtes avec vos collaborateurs, les représentants du Chef de l’État et de l’ensemble du Gouvernement. Vous constituez à ce titre, la colonne vertébrale de la République.

Dépositaires de l’autorité de l’État, vous devez vous préparer à répondre efficacement aux menaces qui pèsent sur la sécurité et la cohabitation pacifique des populations et lutter contre les atteintes à l’unité Nationale.

La surveillance et la défense des frontières, ainsi que la mise en œuvre de la politique du Gouvernement dans les domaines économique, social et culturel, participent également de vos missions régaliennes.

Il s’agit là, des missions et attributions nobles. Cependant, le constat fait au cours du Dialogue National Inclusif et Souverain révèle malheureusement que l’Administration territoriale de notre pays peine à se positionner comme une administration citoyenne, au service du Développement National et du Progrès Social.

Des dysfonctionnements et des carences énormes à tous les niveaux ont en effet été dénoncés dans le fonctionnement de notre administration territoriale.

La 5e édition de cette Conférence doit être un moment pour vous regarder dans un miroir, faire un exercice d’introspection et d’auto-évaluation de vos relations et actions dans le quotidien de vos administrés.

Le Dialogue National Inclusif et Souverain a prescrit la refondation de l’État ; et le Commandement territorial constitue l’épine dorsale de l’Administration de l’État au niveau Local. Je rappelle que vos missions régaliennes sont notamment entre autres :

– L’organisation et l’encadrement des populations de vos ressorts territoriaux ;
– Le maintien de l’ordre public ;
– La sécurité des personnes et des biens ;
– La protection et la promotion des libertés collectives et individuelles dans vos ressorts territoriaux ;
– La coordination, la supervision et l’accompagnement des actions de développement ;
– L’encadrement de la chefferie traditionnelle qui doit servir de socle à la concorde dans nos communautés.

Mesdames et Messieurs ;
Distingués participants.

Notre peuple a une admirable capacité de résilience. Nous ne devons pas décevoir ses attentes, encore moins, entraver ses aspirations en cette phase de refondation de l’Etat.
Vos échanges et débats au cours de cette conférence doivent permettre de faire un état des lieux et une évaluation sans complaisance de la situation pour mieux vous projeter dans l’avenir.
Plus les approches seront participatives et les solutions consensuelles, plus leurs impacts seront de grande ampleur et de longue durée.

Je vous instruis en conséquence, au sortir de cette conférence, à la mise en œuvre des reformes prescrites par le Dialogue National Inclusif et Souverain et à agir avec droiture et efficacité dans l’exercice de vos fonctions, à tous les niveaux de la chaine de commandement territorial.

Le succès de la présente conférence se traduira par la parfaite illustration de la capacité de notre administration territoriale à relever les grands défis qui se dressent devant elle.

Sur ce, je déclare ouverte la 5ème Conférence des gouverneurs.

Que Dieu Bénisse le Tchad

Que Dieu vous Bénisse

Je vous remercie !

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Partenariat : Deux audiences au ministère de la Communication

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Aziz Mahamat Saleh, a accordé deux audiences …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *