Paix au Tchad : Le « Projet Espoir » déroule son programme

Le projet de consolidation de la paix baptisé « Projet Espoir » a procédé au lancement de ses activités à la Maison nationale de la Femme, le 29 juillet 2023.

Le  projet de consolidation de la paix  « Projet  Espoir » est une initiative des jeunes qui veulent promouvoir la paix au travers le Tchad en cette période de transition. « Cette cérémonie est capitale puisqu’il n’y a pas quelque chose de plus cher que la paix. Ce projet est innovant et édifiant pour les jeunes et les femmes pour la construction de la paix dans notre pays », a martelé le président du comité d’organisation,  Moustapha Rosi. Le coordonnateur général  du « Projet Espoir » Souleyman Kelley Younous a renchéri que ce projet est l’aboutissement d’un processus de travail afin de pouvoir contribuer à la consolidation de la paix. « Le projet  vise à soutenir le Président  de Transition Mahamat Idriss Déby Itno. Parce qu’il ne cesse  de tendre la main aux Tchadiens frustrés par le passé », a-t-il justifié.

Souleyman Kelley Younous de rajouter que plusieurs actions seront menées. « Nous organiserons des tournois de football, basketball et handball masculins et féminins pour le brassage des jeunes. Des campagnes de sensibilisation sur les valeurs de la paix dans toutes provinces et écoles seront lancées Aussi, des sessions de formation en entrepreneuriat et  des formations de renforcement des capacités des associations féminines sont en vue », a-t-il dit.

La secrétaire générale du ministère de la Réconciliation  nationale et de la cohésion sociale Sanda Eldjima  Baldda  Mallot, représentant le ministre a rassuré que la consolidation de la paix est une préoccupation majeure des autorités. « Les hautes autorités ont fait de la cohésion sociale, du vivre ensemble et de la cohabitation pacifique leur cheval de bataille. J’invite la jeunesse à promouvoir la paix  partout au pays. J’encourage également  les partenaires à soutenir les actions des jeunes en faveur de la paix », a-t-elle mentionné.

Le  projet pour la consolidation de la paix « Projet Espoir » compte recruter 100 jeunes à N’Djaména et 25 en provinces pour promouvoir et diffuser les messages de paix. Le projet a de même décerné des attestations aux institutions qui se sont démarquées dans la consolidation de la paix. Il s’agit de l’Agence Tchadienne de Presse et d’Edition, la Maison nationale de la Femme et quelques arrondissements de la ville de N’Djaména.

 Kary Amadou, stagiaire

 

À propos de ATPE

Vérifier aussi

أيتام مركز سمو الشيخ سيف بن محمد آل نهيان يستلمون مستحقاتهم

شهد مركز سمو الشيخ سيف بن محمد آل نهيان للمساعدات الخيرية والإنسانية عملية صرف مستحقات …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *