Palestine : Hissein Brahim Taha appelle à une augmentation du financement de l’UNRWA

Le Secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), Hissein Brahim Taha, a appelé tous les pays à accroître le financement de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) afin qu’il puisse continuer à jouer un rôle vital dans la fourniture de services humanitaires et essentiels aux réfugiés palestiniens, et contribuer à renforcer la stabilité dans la région. 

Cet appel a été lancé dans sa déclaration lors de la séance d’ouverture de la session extraordinaire du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’OCI, tenue au siège de son secrétariat général à Djeddah aujourd’hui, mardi 05 mars 2024.

Le Secrétaire général a indiqué que l’augmentation du financement de l’UNRWA confirmerait l’engagement de la communauté internationale à protéger les droits des réfugiés palestiniens et sa responsabilité d’apporter une solution juste à leur problème.

Hissein Brahim Taha a souligné que la réunion se tient à la lumière de l’escalade de l’agression israélienne en cours, qui viole toutes les normes, lois et normes internationales et commet d’horribles massacres, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, dont le dernier en date a été le ciblage de centaines de civils alors qu’ils attendaient de recevoir une aide alimentaire.  notant que ces crimes ont jusqu’à présent coûté la vie à plus de 30 000 civils palestiniens, blessé près de soixante-dix mille personnes, pour la plupart des femmes et des enfants, et déplacé près de deux millions de Palestiniens à l’intérieur de la bande de Gaza.

Hissein Taha a remercié les participants à la session extraordinaire, qui a des connotations politiques essentielles, en particulier l’accent mis sur la place centrale de la question palestinienne. Il a également remercié les États membres qui ont appelé à cette réunion pour renforcer et coordonner les efforts entrepris par l’OCI dans la mise en œuvre de la résolution du Sommet extraordinaire arabo-islamique organisé par l’Arabie saoudite à Riyad le 11 novembre 2023.

Le Secrétaire général a confirmé le succès des efforts du Groupe de contact ministériel arabe et islamique issu du Sommet, y compris les visites qui ont ciblé des pays influents, en particulier les États membres du Conseil de sécurité de l’ONU et les organisations internationales.

Le Secrétaire général a également indiqué l’activation de l’unité de surveillance des médias créée en vertu de la résolution du Sommet en lançant une fenêtre sur le site Web de l’OCI qui publie tous les documents médiatiques. Il a également entamé une coordination avec les États membres pour activer l’observatoire juridique mis en place dans le cadre de la résolution du Sommet, en formant un comité interne de suivi.

Hissein Taha a expliqué que le Secrétariat général, ainsi que 25 États membres, ont soumis des informations écrites à la Cour internationale de Justice et ont participé aux plaidoiries qui ont eu lieu du 19 au 26 février 2024, concernant les conséquences juridiques découlant de l’occupation par Israël de la terre palestinienne depuis 1967 et de sa violation continue du droit du peuple palestinien à l’autodétermination.

 

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Rotary International : le président Mclnally Robert Gordon Ross sera au Tchad

Le président du Rotary International, Mclnally Robert Gordon Ross séjournera au Tchad du 18 au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *