Politique : Guerre de leadership dans les rangs du RDP ?

Les candidats à la dernière convention du Rassemblement pour la Démocratie et le Progrès (RDP) par la voix de Mahamat Moctar Ali, ont fait un point de presse le jeudi 14 février 2024 pour éclairer l’opinion sur l’ordonnance de la Cour suprême portant suspension des effets de la résolution relative à l’élection du président national en date du 29 décembre 2021.

Selon les termes de l’ordonnance signée du président de la Cour suprême, Samir Adam Annour, le 13 février dernier, il est ordonné la suspension des résolutions de la dernière convention désignant Mahamat Allahou Taher comme président. Elle ordonne en son article 3, la tenue d’une nouvelle convention en vue de l’élection des instances dirigeantes du parti.

Mahamat Moctar Ali a relevé au cours de ce point de presse que le dossier qui les oppose à l’actuel président remonte aux conventions de 2017 et 2021 qu’il qualifie de passage en force. En 2021, la même Cour suprême a tranché en faveur de l’actuel président. Il soutient que des nouveaux de preuve ont fait basculer cette décision après deux ans de patience.

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Présidentielle au Tchad : Alliance Bongoro Président 2024 voit le jour

Le Mouvement Populaire pour la Réforme (MPR) de David Varga, le Parti Républicain chapeauté par …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *