Programme politique: l’exigence du résultat

Le Premier ministre de transition dans son programme politique a insisté sur le travail et le travail bien fait. Il entend co-définir et finaliser avec chaque ministre un contrat de performance et de résultat indexé sur des actions prioritaires qui comprendront les indicateurs de mesure de la performance de chaque département ministériel, mais aussi des indicateurs transversaux qui évalueront la contribution transversale de chaque ministère à la réussite de l’équipe gouvernementale.

Ce contrat d’engagement aux résultats selon lui, sera assorti donc d’un nombre d’indicateurs clés traduisant les priorités de chaque département ministériel pour l’année. Il fera l’objet d’une évaluation périodique tous les trois mois afin de corriger, accélérer, renforcer, bref guider vers le résultat en partageant les bonnes pratiques. Dans ce sens, mentionne-t-il, un ratio du nombre de jours autorisés hors du pays par mois et par an pour chaque ministre sera co-validé pour traduire l’engagement du chef de l’État et lui-même de voir les ministres être sur le terrain.

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Présidentielle au Tchad : Alliance Bongoro Président 2024 voit le jour

Le Mouvement Populaire pour la Réforme (MPR) de David Varga, le Parti Républicain chapeauté par …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *