A LA UNE

Province du Kanem : Inspem dispose désormais des bâtiments.

La ville de Mao a abrité ce matin la cérémonie de réception partielle de l’Institut national supérieur de pétrole de Mao (Inspem). Elle est présidée par le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Tom Erdimi en présence du gouverneur de la région du Kanem, Issaka Hassan Jogoĩ ainsi que des autorités administratives, militaires et les étudiants de l’Inspem.

D’un coût global des travaux est d’environ 5 milliards FCFA. Ce joyau architectural répondant au norme et bien équipé renferme un bloc administratif, un amphithéâtre de 300 places équipé des vidéos projecteurs ultramodernes, des salles de classes, deux(2) dortoirs et quatre(4) compartiments de quatre (4) douches et quatre(4) toilettes séparées. Le chef du département de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation Tom Erdimi appelle à un changement de mentalité quant à la culture de réception provisoire. « C’est une réception partielle et provisoire, il faut le répéter. Il faut le répéter parce qu’en réalité au Tchad quand on fait une réception provisoire ou partielle, ça devient ipso facto définitive, les entrepreneurs disparaissent, les bureaux d’études disparaissent et on va rester provisoire et définitif. Ça ne doit pas être comme ça cette fois-ci. Il faut que l’entrepreneur et les bureaux d’études se mettent à l’œuvre pour finaliser ce projet ».

Serge Nekoulko Nadjingar

À propos de ATPE

Vérifier aussi

ملف التربية: الدخول المدرسي بين الإصلاحات والأمل المفقود

بعد ٦٣ عاما من الاستقلال ظل قطاع التربية والتعليم التشادي بشقيه العام والخاص رهن القرارات …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *