A LA UNE

Régime de HH : Les victimes exigent leurs indemnisations totales

La Cellule du réseau des associations de droits de l’homme des victimes de Hissein Habré a, à l’occasion d’une Assemblée générale extraordinaire tenue ce dimanche 27 novembre statué sur la situation des victimes de la répression de l’ancien président.

« Devoir de mémoire, de réparation et de réconciliation », est le thème choisi pour conduire les travaux de la Cellule du réseau des associations de droits de l’homme des victimes de Hissein Habré au Centre Al-Mouna. « Cette thématique traduit la volonté commune au niveau de notre association de jeter les jalons d’un Tchad où ses fils et filles se tiennent main dans la main afin de retrouver le chemin du pardon et de l’apaisement des cœurscœurs », a indiqué Outman Moussa, président de la cellule.

Cependant, Outman Moussa tout en reconnaissant la bonne volonté du Président de Transition, le Général Mahamat Idriss Deby Itno, a déploré la lenteur judiciaire. « Les victimes de la répression du régime de Hissein Habré ont longtemps attendu pour être indemnisées. Beaucoup parmi elles sont déjà mortes. Nous ne nous opposons pas aux résolutions du dialogue mais, la dépouille de Hissein Habré doit être rapatriée après que toutes les victimes auront été intégralement indemnisées. Je voudrais témoigner notre reconnaissance au chef de l’État qui débloqué une somme de 10 milliards, destinés à alimenter le Fonds spécial d’indemnisation des victimes. Aussi, au Premier ministre de transition d’avoir inscrit dans son programme la question d’indemnisation des victimes de Hissein Habré », a rappelé le président de la cellule.


Kary Amadou, stagiaire

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Présidentielle au Tchad : l’ANGE dit être prête pour le 06 mai

Le rapporteur général de l’Agence nationale de Gestion des Election (ANGE), Tahir  Oloy Hassan rassure …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *