Tchad : l’Etat à la traque des fonctionnaires fictifs

Le ministre de la Fonction publique et du Dialogue social, Abdoulaye M’bodou Mbami, a lancé le mardi 27 mars 2023 au ministère des Finances, l’enrôlement biométrique des agents de l’Etat. C’était en présence de quelques membres du gouvernement et représentants syndicaux.

L’objectif de cette opération de recensement est de mettre à nu les fonctionnaires fantômes de l’Etat qui perçoivent indument le salaire. «  Ce contrôle nous permet de dénicher les fonctionnaires fictifs. La refondation de la République exige de nous le changement de comportement, une nouvelle attitude. Je demande à l’équipe du comité technique de se mettre résolument au travail », a martelé Abdoulaye M’bodou Mbami, le chef du département de la fonction publique.

Le comité technique dirigé par le général Saleh Ben Haliki,  est composé de 18 équipes opérationnelles qui seront bientôt déployées sur le terrain afin d’enrôler  les agents de l’Etat. Mais, la date du début de l’opération reste à  définir.

À propos de ATPE

Vérifier aussi

حزب حركة الخلاص الوطني التشادية يعلن اطلاق انشطته السياسية رسميا

أعلن عصر يوم الخميس 11 من أبريل 2024، رئيس حزب حركة الخلاص الوطني التشادية المستشار …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *