A LA UNE

Afrique centrale : la FAO en quête des solutions adaptées face aux crises alimentaires

La 15e réunion de l’équipe Multidisciplinaire (MDT) du bureau sous régional de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture pour l’Afrique centrale se tient du 12 au 14 avril 2023 en Libreville  au Gabon sous le thème : « Les financements innovants et verts : opportunités, défis et perspectives pour le développement des systèmes alimentaires inclusifs, résilients et durables en Afrique centrale»

Le secteur agricole des pays d’Afrique centrale n’est pas suffisamment développé. Les superficies agricoles peu ambitieuses et les investissements dans le secteur agricole sont faibles. De même, la contribution des revenus générés par l’exploitation des ressources naturelles aux économies de ces pays n’est pas optimale. Il est important d’explorer et de mettre à profit toutes les options et opportunités de financement novatrices, en l’occurrence les financements verts et innovants pour mieux appuyer les pays d’Afrique centrale à relever le défi de mettre en place des systèmes de production agricoles résilients, inclusifs et durables.

 L’objectif global de la 15ème réunion de l’équipe multidisciplinaire est de renforcer l’esprit d’équipe à la FAO en Afrique centrale et créer un cadre d’échanges d’informations sur le thème du MDT d’une part, et d’autre part, partager les réalisations de la FAO dans chaque pays, discuter et convenir des stratégies et options pour améliorer le travail de l’équipe FAO Afrique centrale.

La réunion mettra à profit les différentes expertises techniques qui existent à la FAO aussi bien au siège (Rome), au bureau régional Afrique (Ghana) et au bureau sous régional Afrique centrale (Libreville) pour faire le point sur les fonds verts et innovants et leur possible apport dans la relance et le développement des systèmes alimentaires inclusifs, résilients et durables.  Elle permettra d’explorer et convenir des options et solutions réalistes qui tiennent compte du contexte et des réalités des pays d’Afrique centrale.

Dans la mesure où les populations de plusieurs pays d’Afrique centrale sont exposées à des crises et catastrophes naturelles, aux conflits qui ont déstabilisé leur système de production agricole, cette réunion aidera à mieux apprécier cette situation et convenir des solutions adaptées.

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Présidentielle au Tchad : l’ANGE dit être prête pour le 06 mai

Le rapporteur général de l’Agence nationale de Gestion des Election (ANGE), Tahir  Oloy Hassan rassure …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *