A LA UNE

Brigade prévôtale : 30 gendarmes outillés

Le Directeur général de la Gendarmerie nationale, le général Ngoté François Tatiko a présidé la cérémonie de fin de stage de trente gendarmes dans le domaine prévôtal, le vendredi 17 février 2023 dans l’enceinte du Groupement des Ecoles de la Gendarmerie Nationale sise à Boudouloum.

L’objectif de cette formation est de préparer les stagiaires à appréhender leur futur cadre d’action d’un point de vue opérationnel, juridique et judiciaire et aussi améliorer leurs connaissances tant théoriques et pratiques. « Au cours des deux semaines de stage, 30 stagiaires issus de différentes unités de la Gendarmerie du pays ont bénéficié des cours théoriques et pratiques à savoir : le domaine judiciaire, les droits de l’homme, le secourisme combat afin d’assumer leur mission avec professionnalisme ».

Pour la responsable de l’Expertise France, Stéphanie Martin, le programme est orienté beaucoup plus dans la lutte contre le terrorisme frontalier et surtout des droits internationaux. « Nous rassurons que l’expertise France va accompagner la gendarmerie nationale en matière de formation continue et d’équipements ».
Selon le chef d’équipe opération et bonne gouvernance de l’Union européenne au Tchad, Lorenzo Vingut Harrington, le programme d’appui aux composantes légale et prévôtale de la force conjointe G5 Sahel (ACLEP) a commencé en septembre 2021 pour une durée de 36 mois et est financé à hauteur de 10 millions euros par l’UE. Pour lui, il est question de rassurer la population du G5 Sahel pour leur sécurité, « donner à la population de cette zone l’espoir ».

Le directeur général de la Gendarmerie nationale, Ngoté François Tatiko quant à lui, a insisté, sur les recyclages de son personnel. Il se félicite et mentionne que le Tchad doit avoir une brigade prévôtale pour lutter contre les bandits armés. Avec un ton fort et dur, il demande aux stagiaires prévôtés de mettre en pratique les connaissances acquises pour le bien-être de la population.
La mission de la prévôté

La prévôté est une unité d’investigation de la gendarmerie assurant l’appui judiciaire des forces armées dans le cadre des opérations militaires. Au sein de la Force conjointe du G5 Sahel, chaque bataillon national intègre une brigade prévôtale. Les prévôts conduisent des investigations de police judiciaire sur les théâtres d’opération de la Force Conjointe G5 Sahel et garantissent à ce titre la protection juridique individuelle et collective des militaires déployés.

Ce premier stage qui a duré deux semaines a été organisé par Expertise-France dans le cadre du programme d’appui aux composantes légales et prévôtales de la force conjointe G5 Sahel (ACLEP).

Djimet Biani

À propos de ATPE

Vérifier aussi

دفاع: وزير الجيوش ينصب اعضاء اللجنة الفنية المكلفة بنزع السلاح والتسريح وإعادة الدمج

نصب وزير الجيوش والمحاربين القدامى وضحايا الحرب الجنرال داود يحي ابراهيم، اعضاء اللجنة الفنية المكلفة …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *