A LA UNE

Coopération : le Tchad présente ses opportunités énergétiques aux investisseurs

L’Ambassadeur, Allah-Maye Halina, a représenté le Tchad à la première conférence de présentation des projets de coopération énergétique du partenariat entre l’Union africaine et la République populaire de Chine, le mardi 22 août 2023 à Beijing.

L’objectif principal de cette conférence est d’aider les entreprises chinoises à comprendre les opportunités de coopération dans le domaine de l’énergie propre, tout en encourageant les investissements dans les pays africains. Cette conférence a rassemblé des diplomates africains, des représentants du ministère de l’Énergie et des Affaires étrangères chinois, des entrepreneurs, des financiers ainsi que des hommes d’affaires. L’Ambassadeur, Allah-Maye Halina a, à cette occasion, partager des informations sur les initiatives en matière d’énergie propre du pays, ainsi que sur la construction d’infrastructures, les investissements et la planification du développement énergétique.

Lors de son intervention, l’Ambassadeur du Tchad en Chine a souligné que malgré d’innombrables ressources en combustible fossile, un excellent ensoleillement ainsi que le potentiel éolien et de la biomasse, le Tchad reste l’un des pays africains les moins approvisionnés en énergie. Pour remédier à cette situation, le Tchad a mis en place un ambitieux programme intitulé « Vision 2030, le Tchad que nous voulons », visant à assurer l’autosuffisance énergétique et l’accessibilité de l’énergie à l’ensemble de la population d’ici 2030.

Dans le cadre de ce programme, plusieurs projets sont actuellement en cours, dont la construction d’une centrale solaire photovoltaïque d’une capacité de 60 mégawatts, la mise en place d’une boucle nationale de transport et de distribution de 225 kV, ainsi que la construction de centrales photovoltaïques dans les chefs-lieux des provinces. Ces initiatives ont pour objectif de réduire la dépendance au gasoil, d’assurer la stabilité et la desserte électrique, d’augmenter le taux d’accès à l’électricité, de lutter contre le changement climatique, de réduire le coût de l’électricité par kilowatt-heure et de faciliter l’extension des réseaux de transport et de distribution électrique. De plus, elles visent à favoriser l’industrialisation, car sans électricité, le développement industriel est compromis.

Le diplomate tchadien a profité de cette occasion pour inviter et encourager les institutions financières chinoises, ainsi que les entreprises publiques et privées, à saisir les opportunités offertes par le Tchad dans le domaine des énergies renouvelables. Il a souligné que son pays garantira toutes les facilités institutionnelles, organisationnelles et juridiques nécessaires à la concrétisation de ces projets. Il aussi indiqué qu’en offrant des opportunités d’investissement dans les énergies renouvelables, le Tchad aspire à renforcer sa capacité énergétique, à améliorer l’accès à l’électricité pour sa population et à contribuer à la lutte contre le changement climatique.

Source : Tchad Diplomatie

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Coopération : l’AFD appuie la lutte contre les inondations dans la ville de Moundou

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Passalé Kanabé Marcelin, a échangé ce mercredi 21 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *