Culture: Un mois pour encourager à la lecture

Le ministre des Affaires culturelles, du Patrimoine historique et du Tourisme , Abakar Rozi Teguil, a officiellement lancé la 6ème édition du mois du livre et de la lecture le mercredi 02 novembre 2022. Le thème de cette édition est :  » Tous, lisons pour transcender nos différences. »

Institué par l’arrêté numéro 44/PR/MDTCA/SG/DGCP/2017 du 15 juin 2017, le mois du livre et de la lecture vise à offrir, d’une part, une occasion aux jeunes tchadiens de se représenter avec les livres et la lecture, et d’autres part, à valoriser l’écriture et la production littéraire tchadienne à l’échelle nationale et internationale. Abakar Rozzi Teguil à travers le thème cité ci-dessus, invite la jeunesse à aller à la découverte des différences, de la diversité afin de se connaître et de vivre en symbiose.

La conférence traditionnelle inaugurale à eu lieu. Le conférencier s’appesantie sur la place des auteurs tchadiens dans le curricula. Selon lui, la notion du curriculum renvoie à la manière de formaliser les programmes autour de la formation. Il consiste à déterminer l’orientation scolaire d’une société, globalement d’une nation. Elle s’emploie pour dégager les grandes lignes à suivre pour un rendement scolaire en ce sens qu’il se décline en programme ou contenu d’enseignement spécifique.

S’agissant d’un état de lieu sommaire, un bref aperçu du curricula tchadien a permis de se rendre compte que les textes littéraires constituant un support pour la transmission du savoir de l’exploitation intégrale à l’étude de textes partielles l’on aperçoit quelques auteurs occupant une place non négligeable dans le contenu des enseignements.

Doukoundje Caroline

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Tchad : « Redonner à notre artisanat ses lettres de noblesse », Ousman Abbas

Le promoteur du Salon international de l’artisanat au Tchad, Ousman Abbas, après le prix PADEV …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *