DNIS : « Faisons la paix », Mohamed Kachallah Kasser

Le sultan de N’Djamena, Mohamed Kachallah Kasser en tant que chef traditionnel appelle tous les tchadiens à saisir cette occasion pour qu’une paix définitive s’installe au Tchad. Pour lui, il n’y a pas un tchadien du Nord ni du Sud. « Nous sommes tous tchadiens », souligne-t-il.

Il a, en outre rappeler à la jeunesse que l’avenir du Tchad dépend d’elle. Le sultan de N’Djamena de mentionner qu’à chaque fois, les gens poussent la jeunesse à la révolte. Ce qui n’est pas juste et bon. « L’heure est maintenant à la paix, au dialogue et au vivre ensemble ».

 

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Cahier de charges de la transition : Pour une bonne gouvernance et d’un Etat de droit

Les préoccupations des participants au DNIS demeurent toujours la bonne gouvernance et l’Etat de droit …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *