A LA UNE
Ph/Dono Kouago

DNIS: le statut particulier des journalistes refait surface

Les travaux du Dialogue national inclusif et souverain se poursuivent au palais du 15 janvier. Ce mercredi 21 septembre 2022, les débats sont toujours orientés sur la synthèse des travaux de la commission thématiques 3 “Droits et libertés fondamentales”.

Les libertés syndicales et associatives, le pouvoir d’achat des menages, la démocratie et la citoyenneté, la liberté de la presse, sont entre autres les questions soulevées par les participants. Les sujets relatifs aux traitements inhumains et dégradants, la torture, les détentions arbitraires, les disparitions forcées et les droits des personnes vivant avec un handicap sont également sur la table. A cela s’ajoute la problématique de la protection de la petite enfance, des violences faites aux femmes, de la sécurité sociale et des institutions de prévoyance sociale.

Les opinions sur les droits et libertés fondamentales sont cruciales. Certains plaident pour le statut particulier des journalistes, l’arrêt d’usage abusif des gaz lacrymogènes, le traitement descent des retraités et l’application stricte des textes sur l’interdiction du mariage d’enfants. D’autres suggèrent que le salaire des magistrats soit revu en hausse pour qu’ils jouent valablement leur rôle dans le respect de l’indépendance morale et de la dignité.

Abakar Gombo

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

وزير الإعلام الناطق الرسمي باسم الحكومة عبدالرحمن غلام الله يوضح الحصيلة الاخيرة للأحداث الأخيرة في منطقة منقلمي بولاية قيرا

جاء ذلك علي هامش اختتام أعمال الجلسة الصباحية من جلسات الحوار الوطني الشامل والسيادي حيث …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *