A LA UNE

Eau : le Tchad fait un plaidoyer pour accroître l’accès

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Passalé Kanabé Marcelin, a conduit une délégation à Paris en France pour la 1ère réunion préparatoire prélude au forum mondial de l’Eau, prévu courant 2024 à Bali en Indonésie.

Au cours de cette rencontre, le ministre Tchadien en charge de l’Eau, a fait une communication. Passalé Kanabe Marcelin a d’abord présenté le potentiel que dispose le Tchad en termes de bassin hydrologique estimé à  540 milliards de m3 en ressources souterraines et 21,8 milliards de m3 des eaux de surfaces par An.

Pour le ministre, cette ressource reste inexploitée puisqu’à peine 63 % de Tchadiens ont accès à l’eau potable et 21 % à l’assainissement. Il a ensuite relevé que l’hydro-Agriclole et l’alimentation en Eau des bétails restent une préoccupation majeure pour le gouvernement Tchadien. A cet égard, il a plaidé pour que la réunion de Paris, prenne en compte les doléances du Tchad dans la politique globale de l’eau qui sera présenté au forum de l’Indonésie. Le ministre n’a pas manqué de relever la nécessité de relancer l’étude et l’exploitation de nappe de Grès de Nubie, une mer morte partagée entre le Tchad, l’Égypte, le Soudan et la Lybie. Pour lui, exploitée cette nappe sera profitable à tous.

Source : Ministère de l’Eau

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Coopération : l’AFD appuie la lutte contre les inondations dans la ville de Moundou

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Passalé Kanabé Marcelin, a échangé ce mercredi 21 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *