A LA UNE

Fête du travail : la CLTT appelle le gouvernement au respect du pacte social

La Confédération Libre des Travailleurs du Tchad ( CLTT) a célébré la fête du 1er mai de l’année 2024 sous le thème « le respect des engagements du pacte social, gage de la promotion d’un dialogue sincère et durable entre les partenaires sociaux », à la Place de la Nation.

Les organisations, sociétés et entreprises membres de la Confédération Libre des Travailleurs du Tchad, ont défilé pour exprimer leur engagement et détermination à sévir leurs structures et le pays. Cependant, ils ont égrainé un chapelet de doléances à l’endroit du gouvernement et des chefs d’entreprises . Ils exigent ,entre autres, la disponibilité de l’eau et de l’électricité, l’annulation de l’arrêté augmentant le prix du carburant , la revalorisation du SMIG à 100 milles francs CFA et les salaires des fonctionnaires , le respect de l’article 310 du code de travail, l’affiliation des travailleurs à la Caisse nationale de Prévoyance sociale (CNPS), la revalorisation du traitement des journalistes de la presse privée, l’harmonisation de l’âge de la retraite, a lu le représentant des travailleurs Salim Aloum.

Le secrétaire général de la CLTT, Brahim Ben Seïd a insisté sur le dialogue et le respect du pacte social triennal signé entre le gouvernement et les syndicats le 4 octobre 2021. « Le respect des engagements et la promotion de la bonne gouvernance au Tchad. Nous ne devons pas ignorer que la justice sociale reste et demeure une condition sine qua non de la paix et de la bonne gouvernance. La CLTT exige du gouvernement l’application effective du pacte social triennal malgré les efforts consentis.  Elle est engagée à travers la signature des engagements sociaux afin d’offrir des meilleures conditions de vie et de travail  aux  employés qui voient toujours leurs intérêts bafoués par les employeurs », souligne-t-il.

Le Secrétaire général du ministère de la Fonction publique, représentant le président de transition, Malloum Mahamat Hassan , a rassuré les travailleurs de l’engagement du gouvernement à améliorer les conditions de travail. « Le gouvernement est en train de fournir beaucoup d’efforts pour l’amélioration des conditions des travailleurs. Vos attentes, nous les faisons les nôtres pour garantir la paix sociale. Et le pacte social sera respecté à la lettre », a-t-il promis.

Kary  Amadou

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Présidentielle au Tchad : l’ANGE dit être prête pour le 06 mai

Le rapporteur général de l’Agence nationale de Gestion des Election (ANGE), Tahir  Oloy Hassan rassure …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *