Manoël : entreprendre dans la probité

Dans le cadre des activités du Marché de Noël, une conférence-débat est organisée le vendredi 23 décembre sous le thème : « Quels leviers actionner pour créer des synergies et améliorer l’écosystème entrepreneurial catholique tchadien ». Le panel est composé de Mgr Edmond Djitangar, archevêque de N’Djamena, Routouang Mohamed Ndonga Christian, Laring Baou et Christian Njankouo.

Selon Mgr Edmond Djitangar, archevêque de N’Djamena, entreprendre c’est prévoir, épargner et investir. C’est trois verbes sont la base pour produire de la richesse. Le chrétien catholique pour l’archevêque doit créer de la richesse en vue du royaume des cieux. Ce dernier ne doit pas exagérer sur les marges de bénéfices.  Routouang Mohamed Ndonga Christian a soutenu que l’éducation est la base de l’entrepreneuriat. Il encourage les jeunes chrétiens à oser. Dans le même ordre, Laring Baou a demandé aux investisseurs d’avoir l’esprit positif et prendre de risque. Pour lui, il faut avoir les repères qui constituent les sources de motivation. Il s’agit de l’échec qui doit être vu sous un bon angle. Laring Bao a souligné l’importance de travailler en réseau. Le dernier intervenant Christian Njankouo, a rappelé que l’écosystème entrepreneurial est l’ensemble des parties prenantes. Dans cette démarche, la mise en place des biens fixes précède la phase d’exploitation qui consiste à acquérir les biens qu’on va vendre. Dans les échanges avec le public, les panélistes ont insisté sur l’étude de marché, le risque et la probité.

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

Foncier : Véritable outil d’autonomisation des femmes et jeunes

Lancement officiel ce vendredi 23 décembre 2022, à la Maison de la Ferme, de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *