Ph/Altebaye Boundou

Octobre Rose : Un mois dédié à la lutte contre le cancer du sein

La Ligue tchadienne pour la lutte contre le cancer (LTCC) a lancé officiellement les activités d’« Octobre Rose » ce samedi 1er Octobre 2022 à l’hôtel Radisson Blu. Le ton est donné par le ministre d’Etat chargé de la Réconciliation nationale et du Dialogue, Acheikh Ibn Oumar. Il avait à ces côtés, le ministre de la Santé publique, Abdelmadjid Abderahim, du représentant de l’OMS, Dr Jean Bosco Ndihokubwayo ainsi que du président de la Ligue tchadienne pour la lutte contre le cancer, Dr Manikassé Palouma.

La commémoration de l’édition 2022 placée sous le thème : « Cancer du sein, parlons en » est à titre illustratif par le fait que, ce cancer constitue le premier cancer féminin dans le monde et la première cause de mortalité par cancer chez les femmes. Pour ce faire, le président de la LTCC, Dr Manikassé Palouma révèle qu’en 2020, près d’une femme sur 12 a développé un cancer du sein dans sa vie. Aussi, poursuit-il, selon les données du plan multisectoriel de lutte et de contrôle de maladies non transmissibles 2017-2021, le cancer du sein étant le plus fréquent avec un taux de 34,9 %, phénomène encore méconnu ou sous-estimé, ce type de cancer continue pourtant inexorablement sa progression, surtout dans les pays en voie de développement comme le Tchad.

Dr Manikassé Palouma constate que, dans le cadre de la lutte contre ce fléau, de nombreux obstacles existent pour mener à bien le combat. Il s’agit notamment de l’insuffisance de sensibilisation de la population, la difficulté de mise en œuvre des programmes et des politiques de lutte contre le cancer faute de ressources, l’inexistence d’infrastructures médicales, la rareté des personnels qualifiés ainsi que les coûts élevés des thérapies anticancéreuses.

Ph/Altebaye Boundou

Le ministre de la Santé publique, Abdelmadjid Abderahim exhorte tous les acteurs impliqués dans la lutte d’agir en synergie dans un sens de complémentarité pour donner un bon résultat. Il s’est félicité du soutien sans faille du gouvernement et ses partenaires dans la lutte contre cette maladie. Il tient également l’auditoire du projet de la création d’un centre cancérologique de prise en charge des malades en cours de réalisation au Tchad. Dans le même ordre d’idée, le représentant de l’OMS, Dr Jean Bosco Ndihokubwayo lève la voile sur les facteurs de risques. Il fait allusion à la sédentarisation, l’alcool, le tabagisme et la consommation des aliments gras. Mais, il apprécie à sa juste valeur les activités de lutte contre le cancer prôné par la LTCC.

Ph/Altebaye Boundou

Après avoir lancé officiellement les activités de la journée mondiale d’ « Octobre Rose » dédiée à la lutte contre le cancer, le ministre d’Etat chargé de la Réconciliation nationale et du Dialogue, représentant le 1er ministre, chef du gouvernement, Acheikh Ibn Oumar informe à l’assistance que le gouvernement et ses partenaires sont à pied d’œuvre pour la construction du centre de prise en charge des malades du cancer soit une réalité au Tchad.

Banbé Mbayam Christian      

 

 

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

Boissons alcoolisées : Les femmes enceintes encourent de gros risques

Malgré les conseils des médecins interdisant la consommation de l’alcool aux femmes enceintes, bon nombre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *