A LA UNE

Pénurie de carburant à N’Djaména : des activités au ralenti avec des dommages

Depuis deux semaines, il est  difficile de trouver du gasoil et de l’essence dans la capitale. Cette rareté du carburant paralyse le secteur socioéconomique et a un impact direct sur le travail.

Les cyclistes, automobilistes et entrepreneurs font la queue devant les stations-services en longueur de journée pour  chercher le carburant. Certains y passent même la nuit mais parfois ils rentrent bredouillent en  trainant leurs engins. Les travailleurs désertent  leurs bureaux, les structures sanitaires ne fonctionnent pas comme il se doit, beaucoup d’entreprises ont fermé, le prix de l’essence a flambé de 2000 Fcfa ou 2500 Fcfa le litre et demi (tangui) chez les vendeurs à la sauvette. Cette situation ralentit  les activités et cause de tort à la population. Quel est le sort des malades qui demandent à être urgemment opérés puis que l’électricité est devenue aussi rare ? Que deviennent les familles essentiellement nourries avec des motos taxis  et des revenus de petites, moyennes  entreprises fermées faute de carburant ?

Vache à lait pour les pompistes et les vendeurs à la sauvette   

Certains pompistes se frottent les mains. Profitant de la situation, les pompistes négocient avec  les vendeurs à la sauvette qui à leur tour revendent à un prix  exorbitant, soit un litre d’essence à 1500 Fcfa et un litre et demi à 2000 ou 2500 Fcfa. Beaucoup de citoyens rencontrés se posent les questions de savoir où  vont des dizaines de  citernes qui entrent à Ngueli? Où est la réserve dont le ministre des Hydrocarbures et de l’Indépendance énergétique faisait allusion ?

Les  syndicats montent au créneau

L’Union des syndicats du Tchad (UST), dans un communiqué rendu public le 03 mai 2023, demande au gouvernement de trouver des solutions idoines et urgentes  dans un bref délai pour mettre fin à cette crise de carburant qui, selon l’UST a trop duré et impacte négativement la vie des travailleurs. De même, l’Union des radios privées du Tchad menace d’observer deux jours sans radio  au début de la semaine prochaine si la situation ne change pas. Aussi, les syndicats alertent sur la rareté du gaz butane et les coupures  intempestives  du courant qui affectent les ménages.

Kary   Amadou

À propos de ATPE

Vérifier aussi

تعايش سلمي : رئيس الجمهورية يلتقي مع كوادر ولاية لوغون الشرقي

على خلفية أحداث العنف التي شهدتها مؤخرا ولاية لوغون الشرقي والتي راح ضحيتها العشرات من …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *