Peuples autochtones : N’Djamena accueille une rencontre bi-régionale Afrique-Asie

Il est ouvert ce jeudi 13 octobre 2022, la rencontre bi-régionale de la plateforme des communautés locales et des peuples autochtones des régions Afrique-Asie. Ces assises sont organisées en partenariat avec le secrétariat de la convention cadre des Nations unies sur le changement climatique. Ceci dans la perspective des préparatifs du Cop 17 qui se tiendra en Egypte le mois prochain.

Hindou Oumarou, co-leader de la plateforme, a exprimé sa fierté de voir un si grand nombre de participants venus défendre leur cause au Tchad. « Nous avons un savoir et savoir-faire qui datent des millénaires et nous devons les mettre en exergue pour sauver notre planète menacée », a-t-elle ajouté en substance.

Hindou Oumarou/ Ph Altebaye

Après le mot de Mme Basag Dolina Sherpa, qui a largement plaidé pour la cause de ces peuples, c’est au tour de la cheffe de division du secrétariat de la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, Mme Coco de s’appesantir sur l’importance d’une telle rencontre.  « Vous êtes la conscience de notre monde en danger », a-t-elle lancé.

Le secrétaire du ministère de l’Environnement, de la Pêche et du Développement durable, Walbadet Mogomma a insisté que l’implication des hautes autorités contre le changement climatique et ses conséquences. « L’occasion unique que représente cette conférence réside dans sa proximité avec la prochaine Cop 27 qui aura lieu dans les semaines qui suivent. J’ose espérer que les conclusions de vos travaux prendront en compte la vulnérabilité de nos communautés, premières victimes des changements climatiques », a indiqué le secrétaire général.

Riamian Doumtoloum Ghislain

 

À propos de Henry Badoum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *