Projet de Constitution : les cadres administratifs parcourent le contenu

Le Secrétariat Général du gouvernement organise un atelier de présentation du contenu du projet de Constitution de la République du Tchad aux cadres et agents des différents ministères. C’est au cours d’un atelier qui se tient ce jeudi 16 novembre 2023 à la salle de réunion du ministère des Affaires Etrangères, des Tchadiens de l’extérieur et de la Coopération Internationale.

Après plusieurs mois de vulgarisation du projet de Constitution à travers les différentes couches socio-professionnelles et catégorielles, le comité d’organisation dispose cette fois-ci, le contenu de ce document aux cadres et quelques agents de l’Etat. Durant deux jours, ces imminentes personnalités auront à parcourir les différentes et nouvelles dispositions de cette Constitution assorties de quelques innovations majeures. Les questions de compréhension mais aussi de fond sont permises aux participants, question de rendre plus fluide les articles qui le constituent. A cette occasion, la Secrétaire générale adjointe du Secrétariat général du gouvernement, Fatimé Djineda qui a ouvert les travaux a appelé les participants au sens ouvert des débats fructueux. Selon elle, le document sera remis sous forme simplifiée et illustrée pour permettre aux représentants des ministères de le comprendre sur le fond et la forme. C’est ce qui dit-elle, leur permettra de disséquer, décortiquer et examiner les différentes dispositions. En outre, elle a insisté que c’est un outil (atelier) essentiel pour mieux appréhender les fondements, les principes, les paradigmes, les règles et les évolutions contenus dans ce projet de Constitution. Et ce, en vue de mieux informer et sensibiliser la population, conclut-elle.

Pour la présidente du comité d’organisation, Dakouma Mahamat Mourba, c’est une étape importante pour la future refondation du Tchad. Elle a, quant à elle rappelé que les jeunes, les femmes étaient déjà informés de l’initiative de la vulgarisation de ce projet. Aujourd’hui, mentionne-t-elle, c’est au tour des cadres et agents des ministères d’être informés promptement. Pour l’ensemble de ces couches socio-professionnelles, il sera question, de relayer les informations au plus large public en vue de sa compréhension intégrale. Cet atelier entre dans la droite ligne de la volonté largement exprimée par les Tchadiens lors du Dialogue national inclusif et souverain.

Napoléon Ngaoundi

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Communication: le ministre Boukar Michel prend contact avec le personnel

Le ministre des Communications, de l’Economie numérique et de la Digitalisation de l’administration  Boukar Michel …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *