Protection de la faune : des présumés braconniers présentés à la presse

Les présumés braconniers appréhendés dans la localité de Mourdi dans la province de l’Ennedi-Est sont présentés ce 09 septembre 2022 dans les locaux du ministère de l’Environnement, de la Pêche et du Développement durable.

Le ministre en charge de l’Environnement, Mahamat Lazina, a expliqué que ces braconniers ont l’habitude de faire des incursions sur le sol tchadien. « Cette situation déplorable nous a amené à doubler de vigilance en multipliant les contacts au niveau local ayant permis de mettre la main sur ces destructeurs de notre biodiversité ». Pour lui, il est nécessaire pour les Etats transfrontaliers mutualisent leurs efforts pouvant permettre de mener une lutte porteuse.

Dans la partie Sud-Ouest, la situation est relativement calme depuis 2018 dans la réserve de faune de Bindé-Léré, selon les responsables de l’environnement. Cependant, la partie Nord se trouve confronter à ce phénomène qui nécessite des actions.

Les présumés braconniers appréhendés ainsi que leur véhicule et armes seront mis à la disposition de la justice. « Leurs droits seront jalousement respectés », a précisé le ministre.

 

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

Peuples autochtones : Une plateforme est à l’écoute des peuls du Tchad

Après la rencontre bi-régionale Afrique-Asie de la plateforme des communautés locales et des peuples autochtones …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *