A LA UNE

Province du Lac : le Chef de l’Etat a instruit la relance des infrastructures de développement

Le Président de la Transition Général Mahamat Idriss Deby Itno a rencontré ce matin les forces vives de la province du Lac. Des questions d’ordre national, des sujets de développement local et en matière de paix ont été au menu de leurs échanges.

Responsables civils, militaires et coutumières, cadres ressortissants ou représentants des différentes couches socio-professionnelles, ils étaient près de 600 à venir écouter le message que le Président de la République est venu livrer à ses frères et sœurs du Lac et écouter leurs préoccupations.

Charge est revenue au Gouverneur Djibrine Ratou Godi de présenter les doléances, de la population axées sur une vingtaine de points et  lui transmettre toute leur admiration et leur adhésion à sa politique. « Notre soutien n’est pas à conquérir, il est déjà un acquis », dira le Gouverneur.

Le soutien réaffirmé ajouté à la gaieté, à l’euphorie et à l’allégresse des populations ont réconforté le Chef de l’Etat dans sa conviction et sa vision du Lac : une province dit-il « aux populations dignes, fières, républicaines, dévouées et sans cesse engagées, un peuple débout quand il s’agit de la défense de l’intérêt supérieur de la Nation ».

Situant le contexte de sa visite qui s’inscrit dans le cadre de sa tournée nationale, le Président de la République affirme qu’il est à Bol pour écouter afin de mieux cerner les préoccupations et trouver ensemble des solutions aux problèmes les plus communs d’une part, et d’autre part, informer et entretenir les populations sur la marche du pays, autrement dit, leur expliquer dans quelle dynamique se trouve le bateau commun.

Faisant le bilan à mi-parcours, le Chef de l’Etat estime que la seconde phase de la transition politique a permis d’engager un chantier gigantesque en matière de réforme et d’obtenir d’importantes réalisations concourant toutes à la consolidation de la stabilité politique, à la promotion de la démocratie par la révision du processus d’organisation des différentes consultations et à l’amélioration de la gouvernance. Évoquant l’opération de révision du fichier électoral en cours, le Président de Transition explique que c’est un exercice important, auquel il invite ses compatriotes à y adhérer activement en se faisant enrôler.

La visite à Bol est aussi l’occasion de faire le point sur la lutte contre Boko Haram à la lumière des décisions fortes prises lors de la visite du Chef de l’Etat à Bagassola. « Le constat, une année après, est encourageant. Notre stratégie est concluante », se félicite le Président de la République, mettant en avant la mutualisation des efforts entre les Forces de Défense et de Sécurité, la population locale, mais aussi la tenue du forum de sensibilisation organisé par les cadres de la province.

Même s’il fait remarquer que les capacités d’action de la nébuleuse Boko Haram sont réduites, le Chef de l’Etat prévient que la menace est toujours présente. Il reste un résidu composé de bandits de grands chemins transformés en coupeurs de route et preneurs d’otages, bref, à écouter le Chef de l’État, il s’agit d’une stratégie d’évitement et de dissimilation face à laquelle, il conseille une vigilance continue s’appuyant sur les acquis sécuritaires obtenus.

Langage de fermeté et de vigilance, mais le Président de Transition laisse pour autant la porte ouverte à ceux des tchadiens se trouvant encore dans les rangs de Boko Haram afin de prendre conscience et d’abandonner ces aventures sans lendemain afin de rejoindre la dynamique de la construction d’un Tchad havre de paix et prospère.

Donnant instruction au Gouvernement à travailler d’arrache-pied afin de commencer sans délai à exécuter les priorités des réponses aux doléances portées à son attention, le Président de Transition a ordonné la résiliation pure et simple des contrats pour incapacité de la société ayant en charge le bitumage du tronçon Ngouri-Bol, et de relancer le processus d’appel d’offres pour engager des entreprises compétentes et présentes au Tchad.

Les travaux de construction du Lycée moderne de Bol, du Collège d’Enseignement Général, de l’école communale, du stade de Bol, des bureaux et de la résidence du Gouverneur seront achevés. Idem pour les quatorze centres de santé dans le département de Mamdi et cinq autres centres de santé dans le département Wayi à Ngouri et cinq dans le département de Kaya.

Deux projets d’aménagement des pistes mis en instance à cause des difficultés financières depuis 2014 seront lancés très prochainement suivant les instructions du Président de Transition, lesquelles astreignent également le Gouvernement à faire diligence concernant le projet de bitumage de la route Liwa-RigRig  et la construction de l’Hôpital provincial de Bol.

Source : Présidence de la République

À propos de ATPE

Vérifier aussi

رئاسة الجمهورية: رئيس الفترة الانتقالية يطلق موقعه الإلكتروني الشخصي ويعرض كتاب يعرض سيرته الذاتية

أطلق رئيس الفترة الانتقالية الجنرال محمد إدريس ديبي رئيس الجمهورية الموقع الالكتروني الشخصي لفخامته كما …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *