A LA UNE

Radio : « Elle donne la voix à ceux qui sont souvent ignorés », Abderaman Koulamallah, ministre de la Communication

A l’occasion de la Journée mondiale de la radio qui se célèbre demain 13 février, le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement Abderaman Koulamallah, a fait une déclaration cet après-midi au siège de l’ONAMA.

L’édition 2024, placée sous le thème « Radio : siècle d’information, de divertissement et d’éducation », se célèbre dans un contexte où le Tchad est dans une période importante de son histoire politique. Et la radio, est l’un des médias qui joue un rôle capital dans l’environnement socio-politique. Le ministre de la Communication Abderaman Koulamallah souligne d’un point, l’importance de cet outil populaire « Nous sommes témoins de la force et d  e l’impact de la radio, qui transcende les frontières et les générations, et qui demeure un phare de lumière dans l’obscurité».

Abderaman Koulamallah a rendu un hommage mérité aux femmes et hommes qui se dévouent jour et nuit pour la communauté. « Nous pouvons ignorer le travail acharné des stations de radio, des journalistes, des animateurs, et de tout le personnel impliqué dans la production et la diffusion des programmes radiophoniques. Leur dévouement à informer, éduquer et divertir le public est une source d’’inspiration. Leur travail mérite notre respect le plus profond et notre gratitude la plus sincère ».

Selon lui, la radio est bien plus qu’un moyen de diffusion de la musique ou des informations. « Elle est un lien social, un partage de connaissances et d’idées, un compagnon dans la solitude et un moteur de changement social. Elle donne la voix à ceux qui sont souvent ignorés et marginalisés, favorisant ainsi l’inclusion et la compréhension mutuelle. Nous devons nous engager à promouvoir la liberté de a presse, la paix, l’égalité, la démocratie, et les droits de l’homme», a-t-il précisé.

Le Porte-parole du gouvernement a appelé au sens de responsabilité sociale des journalistes. « Le gouvernement de transition reconnaît pleinement le rôle essentiel des médias dans la promotion de la transparence, de la liberté d’expression et de la responsabilité publique. En tant que tel, nous nous engageons à créer un environnement propice à l’épanouissement et à la valorisation du métier de journaliste. En cette période de notre histoire avec les élections qui se profilent à l’horizon, j’en appelle à la responsabilité sociale des journalistes. Leur rôle est vital dans la construction d’une société plus juste et équitable».

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Médias : « la RNT doit couvrir tout le pays avec des programmes adaptés….»

Ce 13 février, est célébrée la Journée mondiale de la radio avec pour slogan de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *