A LA UNE
youwa

Secteur pétrolier : la situation des employés nationaux préoccupe

La ministre du Pétrole, des Mines et de la Géologie, Ndolenodji Alixe Naimbaye a présidé ce vendredi 31 mai 2024, au ministère du pétrole, une rencontre interministérielle pour évaluer les conditions  de travail des employés nationaux dans les sociétés pétrolières et leurs sous-traitants.

Depuis décembre 2023, le ministère des Hydrocarbures a diligenté des missions de contrôle sur les sites pétroliers en vue d’évaluer les conditions des travailleurs et les conclusions tirées de ces descentes appelaient à une action conséquente sans pour autant perturber les opérations et activités en cours. Les conditions de travail des employés tchadiens sont indignes et révoltantes, déplore-t-elle. Selon la ministre du Pétrole, Ndolenodji Alixe Naïmbaye, les travaux du Comité Interministériel qui compte en son sein les syndicats du secteur également a permis d’identifier des sociétés de placement dont les pratiques sont en violation des textes. Il sera à compter de la notification officielle qui fera suite à cette réunion, formellement interdit aux sociétés pétrolières ou à leurs sous-traitants d’attribuer des contrats à ces sociétés de placement.

« Les sociétés ayant été impliquées dans des irrégularités, ne peuvent plus prétendre signer avec vous des contrats de placement quel que soit l’habillage qu’elles voudront lui donner. Et que cette  décision s’inscrit dans une volonté claire d’appliquer la loi de la république sans aucune complaisance et dans sa rigueur. Nombre de sociétés ont été créées dans une certaine anarchie et pour mieux vous accompagner, le mécanisme de délivrance des recommandations sera renforcé par des agréments en lieu et place du simple courrier », a précisé la ministre.

La mise en place de ce mécanisme est une réponse aux nombreuses situations d’abus et de violations de textes en matière de législation du travail.

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Tchad: La liste complète du 1er Gouvernement de la 5ème République

Décret 002/PR/PM/2024, sur proposition du Premier ministre, chef du gouvernement, le président de la République, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *