Humour : Abba Ngol promet un spectacle époustouflant

Prélude à son spectacle du 11novembre prochain, l’artiste humoriste et par ailleurs  ambassadeur du rire Abba Ngol a animé,  le mercredi 09 novembre  2022, une conférence de presse  à l’Institut français du Tchad(IFT).cette conférence a vu la présence de plusieurs médias.

Cette conférence a pour objectif d’annoncer son spectacle du 11 novembre.  Ce spectacle intitulé « Du rire pour guérir le Tchad » vise à soigner les Tchadiens à travers le rire. Selon l’humoriste, depuis le 20 octobre dernier le Tchad est imbibé de sang et des enlèvements partout. « Bon nombre de tchadiens ont encore des larmes aux yeux. Raison pour laquelle j’ai décidé d’organiser ce spectacle pour faire rire les spectateurs afin qu’ils oublient cette plaie ».

L’artiste Abba Ngol de dire que son « One man show » du vendredi 11 consiste à offrir à son aimable public de N’Djamena un spectacle tout à fait neuf avec des éléments artistiques d’actualité.  Pour lui, un artiste est neutre donc sans parti pris. « Et dans mon contexte d’artiste, mon souhait le plus ardent est que les tchadiens ne s’entretuent plus. S’il y a un seul Tchad, il n’y a qu’un peuple et les Tchadiens sont tous des frères et sœurs du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. Je fais ce spectacle pour mettre la paix dans le cœur des tchadiens de toutes les bornes socioculturelles », renchérit l’ambassadeur du rire.

Depuis quelques années, déclare Abba Ngol, les humoristes tchadiens sont visibles sur les scènes internationales. Cela, dit-il, les réjouis plus. Cette prouesse, d’après Abba Ngol est à mettre à l’actif du public dont la participation aux spectacles n’a jamais fait défaut. « C’est grâce à vous que nous avançons. Sans le support du public tchadien et sans les médias, nous ne sommes rien », lancent-il à l’endroit du public.

Aussi, lance-t-il un appel vibrant à l’endroit de tous les supporteurs des artistes tchadiens de continuer à les supporter, en critiquant leurs œuvres mais aussi en payant leurs tickets d’entrée aux spectacles.  Ceci pour leur permettre de bien se nourrir pour bien travailler. Un humoriste qui se nourrit mal n’est pas un humoriste qui peut faire rire, conclut-il.

 

 

 

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

Gospel : L’album « Qui nous séparera » est sur le marché

L’artiste gospel Nguirno Barnabé a officiellement lancé son album de 7 titres intitulé « Qui nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *